Partager

Actualités

AMÉLIORATION DE SOL NOCTURNE AU SEIN D'UNE GARE TGV D'ÎLE-DE-FRANCE
01/11/2018

AMÉLIORATION DE SOL NOCTURNE AU SEIN D'UNE GARE TGV D'ÎLE-DE-FRANCE


Les voyageurs parisiens l’empruntant quotidiennement ont pu le constater : cet été, la gare SNCF de Paris-Montparnasse avait engagé des travaux afin de stabiliser l’une de ses zones de quai. Suite à des fuites de réseaux prolongées, la dalle du quai transversal localisée à l’arrière des heurtoirs des voies 17 à 24 s’était affaissée localement.

En cause, la faiblesse mécanique du sol sous-jacent constitué de remblais hétérogènes, associée à des circulations imprévues d’eau. S’étendant sur une surface d’environ 700 m², cette dalle en béton armé recouvrait de nombreux réseaux (électrique, eau…) et galeries techniques. Une difficulté supplémentaire, car ces derniers ne devaient surtout pas être impactés par les travaux. La solution Uretek a alors été retenue avec son procédé « Deep Injections » et en raison de sa mise en oeuvre rapide et adaptable aux contraintes imposées par le maître d’ouvrage : chantier nocturne, remise à disposition des zones traitées chaque matin, délais restreints… Des injections de résine expansive ont donc été réalisées selon les phases suivantes :
compactage du sol en surface en vue d’optimiser ses caractéristiques géomécaniques avec un point d’injection tous les 1,5 m² directement sous l’assise du dallage ; et consolidation du sol en profondeur pour traiter dans la masse le volume de terrain directement impacté par les tensions induites par la charge se trouvant au-dessus, ainsi que son poids propre. Ici, un point d’injection a été équipé de plusieurs canules d’injection ciblant des niveaux différents jusqu’à 6,50 m de profondeur. Toute l’opération s’est déroulée sous la surveillance d’un contrôle laser permettant d’adapter instantanément les actions d’injection selon la réaction de l’ouvrage en surface. À l’issue des injections, des tests comparatifs au pénétromètre dynamique ont confirmé l’efficacité du traitement ainsi que l’atteinte des objectifs préalablement fixés corroborés également par des sondages pressiométriques. Achevé fin juin, ce chantier aura nécessité 27 nuits d’intervention pour traiter 4 200 m3.


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré marron
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web