Partager

Actualités

01/06/2018

JOYEUX ANNIVERSAIRE AU CFGI !


Le Comité français de géologie de l’ingénieur et de l’environnement (CFGI) ayant été créé le2 avril 1968, son cinquantenaire sera célébré le 22 novembre 2018 au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM). Ce jubilé s’organisera autour d’une journée colloque : « La géologie de l’ingénieur : actualité et perspectives ...

Le Comité français de géologie de l’ingénieur et de l’environnement (CFGI) ayant été créé le
2 avril 1968, son cinquantenaire sera célébré le 22 novembre 2018 au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM). Ce jubilé s’organisera autour d’une journée colloque : « La géologie de l’ingénieur : actualité et perspectives » (ensemble du programme sur le site : www.geotechnique.org).
Dans le cadre de cette journée, nous avons voulu donner une part importante à l’avenir de la géologie de l’ingénieur et à son positionnement actuel au sein des organismes publics ou privés, mais également aux bureaux d’études et aux entreprises de travaux. C’est ainsi que seront abordés les thèmes tels que les grands glissements, la construction de tunnel dans des conditions géologiques difficiles, les fondations de centrales nucléaires. D’autres sujets seront exposés avec ce regard
qu’apporte la géologie de l’ingénieur sur la cartographie d’aléas en région parisienne, le référentiel géologique de la France, l’hydrogéologie, mais également la géologie et les sinistres de la construction.
Cette journée est résolument tournée vers l’avenir et fera également un point sur les perspectives de l’enseignement de la géologie de l’ingénieur, car nombre d’étudiants et de jeunes professionnels ont désormais la pratique du Net et du numérique inscrite dans leurs gènes, et il est important qu’ils prennent conscience que les plateformes numériques ont leur limite. La pratique du
terrain comme proposée par le CFGI lors des journées régionales prend tout son sens et sa valeur. Les échanges entre professionnels sont des moments irremplaçables qui viennent compléter l’apport des plateformes numériques.
À cette occasion, il sera mis en avant ce que la géologie de l’ingénieur a pu apporter par l’intermédiaire du géologue et de l’ingénieur-géologue qui observent, mesurent et surveillent la nature selon des échelles différentes, soit géométrique (microscopique et/ou macroscopique), soit de temps (microsecondes, milliers d’années, voire millions à milliards d’années). Une part aussi sera consacrée à rappeler les apports de la géologie de l’ingénieur dans la conceptualisation de géomodèles et modèles numériques fiables, car sans une géologie de l’ingénieur rigoureuse, que penser des résultats de calculs numériques ? La nature sait se rappeler très rapidement à nous quand un projet anthropique n’a pas été suffisamment pensé et positionné dans son contexte géologique, hydrogéologique et géotechnique.


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré vert
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2022 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web