Partager

Actualités

LES JOURNÉES TECHNIQUES SOCOMAFOR COURONNÉES DE SUCCÈS
01/11/2018

LES JOURNÉES TECHNIQUES SOCOMAFOR COURONNÉES DE SUCCÈS


Pascal Sauvage, directeurassocié Socomafor.
Ahmed Gagueche directeurassocié Socomafor.
À droite de la foreuse, l’enregistreur de paramètres.
Démonstration en présence desprofessionnels du secteur.
Le stock de pièces détachées.
L’exposition des foreuses lors des journées techniques

Spécialisée dans la conception et la fabrication de foreuses
et sondeuses, l’entreprise strasbourgeoise a accueilli pendant
trois jours, du 6 au 8 juin 2018, lors de ses premières Journées techniques, les professionnels du secteur en leur proposant une large gamme de machines et autres matériels. En dehors des démonstrations en conditions réelles, qui furent fort appréciées, les industriels ont visité l’usine et se sont enthousiasmés du dynamisme et du professionnalisme de toute l’équipe Socomafor. Une première qui en appellera
certainement d’autres à en croire Pascal Sauvage et Ahmed
Gagueche, directeurs associés chez Socomafor, pleinement
convaincus et satisfaits.

Lorsque Pascal Sauvage a proposé à toute son équipe d’organiser des Journées techniques sur le site alsacien, il ne savait pas réellement la portée que cela aurait, même si, au regard de son expérience
vécue lors des Salons Solscope et Intermat, il avait quelques indices… Cela étant, l’essai a été transformé, et, pour ce rugbyman bon teint, on peut, en toute objectivité, reconnaître que la réussite a été totale puisque plus de 120 professionnels se sont rendus à Hoerdt (Bas-Rhin).

 

DE FRUCTUEUX ÉCHANGES


« Pour nos clients, explique Pascal Sauvage, il est important qu’ils puissent mieux nous connaître,
voir fonctionner nos machines sur le terrain, nous poser des questions et que nous y apportions des
réponses concrètes par des essais concluants, car sur les Salons le matériel est statique. Ici, c’est
une tout autre dimension. De plus, avec toute notre équipe, nous sommes plus à même de renseigner
les clients, les conseiller, et surtout leur consacrer plus de temps, car nous n’avons pas hésité à passer en revue toutes les techniques de forage : carottage, tubage, mais aussi pénétromètre… ». C’est un Pascal Sauvage souriant et heureux que nous avons contacté une fois ces Journées techniques terminées, et celui-ci d’ajouter :
« Durant ces trois jours, les échanges ont été fructueux, et je dirais même que le pari a été gagné. »
En dehors du fait d’avoir mis les petits plats dans les grands en présentant une grande partie de sa gamme de foreuses et de sondeuses de 10 à 200 ch, mais également les enregistreurs de
paramètres de forage (avec l’appui des techniciens des sociétés Jean-Lutz et Apageo), les pompes d’injection portable, et le pénétromètre statique 20 t sans oublier les malaxeurs, les raccords et tous les accessoires adaptés au matériel commercialisé, les clients de Socomafor ont assisté aux démonstrations effectuées par des professionnels déjà équipés de machines, visité le site de fabrication ainsi que les unités de stockage.
Des unités où l’on retrouve les machines fabriquées en série et conformes à la directive Machines 2006/42/CE par respect de l’EN 16228 et vendues sur stock (une dizaine de machines par gamme,
avec la possibilité d’y ajouter des options sur mesure), et, dans un autre espace, les pièces détachées.

Parmi les nouveautés de ces Journées portes ouvertes, on a pu remarquer la Socomafor 50.2, le forage incliné de la Socomafor 100 MD multidirectionnel, la Socomafor 10, mais également les nouvelles possibilités de travail avec les portes latérales des cages de sécurité.

 

LE MOTEUR DE L’INNOVATION


L’autre volet positif de ces portes ouvertes fut la présence des représentants du ministère du Travail,
dont celle d’Isabelle Maillard, responsable du secteur machines, ce qui ne fait que renforcer l’importance que les pouvoirs publics accordent au matériel Socomafor, notamment dans le secteur de la santé et de la sécurité au travail. « Au sein du bureau CT 3 de la Direction générale du travail, nous nous intéressons beaucoup aux foreuses, et à ce qui touche à la santé et à la sécurité liées aux machines, à la conformité CE des machines et à leur utilisation. Je constate, ajoute Isabelle Maillard,
qu’il y a beaucoup d’accidents graves et mortels : c’est pour cela que nous avons une attention
toute particulière. Pour nous, Socomafor est vraiment une entreprise pilote et innovante qui adapte ses machines et joue la carte de la sécurité avec des systèmes de prévention, et cela est fort appréciable.»

 

DES FILIALES SPECIALISEES


Il faut savoir que c’est après quelques années d’expérience acquise au sein de l’entreprise Bonne Espérance, aujourd’hui fermée, que Pascal Sauvage (44 ans) et Ahmed Gagueche (43 ans), qui
s’étaient connus lors de leur projet de fin d’études d’ingénieur, ont décidé de créer Socomafor, une société de construction de machines de forage. Que de chemin parcouru depuis ce mois de
mai 2000 pour cette entreprise installée à Hoerdt, dans la banlieue de Strasbourg, sur un espace de
3 000 m2 répartis sur 3 bâtiments, et qui emploie 17 personnes ! Entité phare, Socomafor développe
et conçoit, grâce aux deux ingénieurs qui composent son bureau d’études équipé des tout derniers logiciels, assemble, commercialise et assure le service après-vente des machines et des matériels de forage. Les deux dirigeants ont ensuite créé, en 2001, Socomaloc, qui propose la location de matériels, puis, un an plus tard, Socomatech, qui est en fait l’unique sous-traitant pour tout ce
qui concerne la fabrication (vérins, châssis et certaines pièces). Socomafor, membre de l’UFCMF
(Union française des constructeurs de machines de forage) est également présente en région parisienne, au Plessis-Pâté (Essonne), avec un atelier de 600 m2, qui offre la possibilité à ses clients de venir sur place pour l’entretien, le dépannage et la location du matériel.

 

LE SUR-MESURE DANS UNE DÉMARCHE QUALITÉ


Dans le petit monde de la géotechnique, et après un marché en crise en 2007, Socomafor « fait
progresser tranquillement son chiffre d’affaires », précise Ahmed Gagueche : 3,5 M€ en 2016, dont 90 % réalisés par Socomatech qui fabrique entre 20 et 25 machines par an.
Aujourd’hui, la société veut consolider son positionnement à travers son label de qualité reconnu par les professionnels du secteur, mettre en avant son savoir-faire et son adaptabilité au sur-mesure. Le SAV est également l’une des forces de l’entreprise alsacienne qui revendique haut et fort le fait d’être capable de livrer ses clients en 24 h grâce à un stock de plus de 1 000 références, dont la majorité des pièces est fabriquée sur le site alsacien.

 

Dominique Roudy


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré vert
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

6000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 500

 

 

PARTICIPANTS

3000

 

 

 

© 2016-2022 Solscope