Partager

Actualités

« RESSOURCES ET AMÉNAGEMENT : QUELLES LIMITES ? », UN THÈME RASSEMBLEUR POUR LE JNGG 2018
04/04/2018

« RESSOURCES ET AMÉNAGEMENT : QUELLES LIMITES ? », UN THÈME RASSEMBLEUR POUR LE JNGG 2018



Sous l’égide des Comités français de mécanique des sols et
de géotechnique (CFMS), de mécanique des roches (CFMR)
et de géologie de l’ingénieur et de l’environnement (CFGI),
l’École des Ponts ParisTech et l’Ifsttar accueilleront du 13 au
15 juin 2018, à Champs-sur-Marne, les 9es Journées nationales
de géotechnique et de géologie de l’ingénieur (JNGG).

À l’heure où les enjeux dans le secteur des TP sont de plus en plus importants, notamment avec les
travaux du Grand Paris, ces journées revêtent un intérêt particulier.
En parallèle aux communications produites dans les différentes sessions, l’exposition technique
représentera, outre une priorité, un moment fort puisqu’une quarantaine d’exposants ont d’ores et
déjà répondu présent. L’occasion pour chacun d’échanger et de découvrir les innovations dans le
domaine de la géotechnique et de la géologie.
Cette année, le comité de pilotage et le comité d’organisation – les JNGG 2018 sont organisées par
le laboratoire Navier (Cermes – équipe géotechnique) et le département GERS (laboratoire SV et SRO) – ont décidé de passer à la vitesse supérieure en offrant de multiples activités aux congressistes.
L’intérêt professionnel que suscitent ces Rencontres et ses thématiques est un succès puisqu’à ce
jour les organisateurs ont déjà reçu pas moins de 189 demandes de contributions.
Le programme de communications placé sous le thème : « Ressources et aménagements : quelles limites ? », où l’idée de « limite » sous-entend la notion essentielle d’innovation qui doit guider les différentes approches des disciplines, que ce soit au niveau des institutions de recherche et d’enseignement, des bureaux d’études ou des entreprises, prévoit des séances plénières et des sessions parallèles. 13 thématiques sont proposées pour des contributions orales ou l’exposition de posters.

Parmi ces thématiques (détail sur le site des JNGG) : modèles numériques et physiques, analyse et gestion des risques, conception-réalisation et durabilité des ouvrages géotechniques,
grands ouvrages et patrimoine, géotechnique offshore, et, bien sûr, une catégorie spécifique
pour le Grand Paris.
D’ailleurs, le 15 juin, les congressistes se verront proposer (sur inscription préalable) la possibilité
de participer à des visites techniques de chantiers du Grand Paris.
L’EXPOSITION TECHNIQUE AU COEUR DU CONGRÈS
Un programme souple pour laisser du temps libre aux congressistes pour visiter l’Exposition, c’est également une des priorités des organisateurs,qui restent persuadés,
à juste titre, que c’est en parcourant les stands que sont engendrés des échanges constructifs
entre congressistes et exposants : entreprises, bureaux d’études, fournisseurs de matériels et de logiciels venus pour promouvoir leurs activités, leurs produits et afficher leur savoir-faire en matière
d’innovations.
Deux jours intenses à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne). Le choix de la région parisienne pour cette 9e édition, au coeur des travaux du Grand Paris, devrait attirer les acteurs majeurs de la profession.
Une région qui a la particularité d’accueillir de nombreux sièges sociaux des grands groupes de TP, de bureaux d’études et d’administrations.


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré bleu
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web