Partager

Actualités

12/04/2018

SUCCÈS DE LA LICENCE PRO EN ALTERNANCE


Dispensée en alternance depuis septembre dernier,
la formation « Conduite de travaux souterrains et
ouvrages géotechniques » initiée par Anne Pantet à l’IUT Génie civil du Havre a trouvé son rythme de croisière. Avec neuf étudiants, tous motivés et impliqués, cette première promotion qui se terminera fin juillet en appellera d’autres, notamment dès la prochaine rentrée, en septembre 2018.

Soutenue dans la démarche par l’association scientifique et technique
FSTT (France sans tranchée technologies), mais également
l’AFTES (Association française des tunnels et de l’espace souterrain)
et la FNTP (Fédération nationale des travaux publics), cette formation diplômante
s’effectue en alternance avec un contrat de professionnalisation. Elle forme des techniciens spécialisés en reconnaissance géotechnique, capables de mener et d’interpréter
les essais nécessaires à cette spécificité, même en sites pollués, et de suivre les travaux de construction des ouvrages souterrains : forages dirigés, tunnels, excavations, fondations
spéciales, soutènements d’excavations profondes…
Une formation complétée par des intervenants du secteur ainsi que par des modules de conduite
de travaux où il est question de sécurité, de réglementation et de gestion de chantier, sans oublier les modules d’anglais technique et de recherche documentaire. TOUT LE MONDE EST SUR LA
MÊME LONGUEUR D’ONDE
Si on écoute les étudiants, mais également Anne Pantet, en charge de la licence pro sur le site normand du Havre, la formation est appréciée par tous. Les étudiants ont bien compris que dans un secteur où les opportunités d’emplois

MODALITÉS D’ADMISSION
Cette formation en alternance avec contrat de professionnalisation est accessible à tout étudiant
titulaire d’un diplôme bac + 2 d’un domaine compatible avec celui de la licence professionnelle.
Il faut savoir également que le diplôme est accessible dans le cadre de la formation continue
(reprise d’études pour les salariés, les demandeurs d’emploi…). Ce cursus, qui se compose de 16
semaines d’enseignement (dont une part importante est dispensée par des professionnels particulièrement motivés) et de 36 semaines en entreprise. Ils apprécient l’effectif réduit et les échanges questions- réponses avec les étudiants qui ont un début d’expérience professionnelle
avec leur alternance, et des responsabilités à leur niveau. Chaque étudiant est suivi par un
tuteur académique et un tuteur professionnel qui échangent et se rencontrent deux fois durant la formation pour évaluer ensemble la progression de l’étudiant.


 

TÉMOIGNAGES
Clément Delesalle, assistant conducteur de travaux sur le chantier
de la gare de Villejuif-Institut- Gustave-Roussy pour le groupement CAP (Vinci-Spie fondations)
« Cette formation nous permet d’obtenir de solides connaissances sur les ouvrages souterrains et géotechniques grâce à une équipe académique impliquée, complétée
par des témoignages de cas concrets d’intervenants professionnels.
Le monde des ouvrages souterrains est un milieu très intéressant avec divers débouchés
(reconnaissance géotechnique, fondations profondes, soutènement,
réseaux sans tranchées : micro-tunneliers et forages dirigés,
tunnels et GC en souterrain…). Peu abordé dans les formations classiques, le secteur est en plein essor actuellement avec, notamment, les chantiers du Grand Paris. L’alternance nous permet d’appliquer ces connaissances en entreprise et de nous préparer à l’insertion professionnelle ».
Nicolas Faucon, en alternance chez Ginger CEBTP (agence de Caen)
« La licence professionnelle possède un programme assez complet et des enseignants très qualifiés.
C’est vraiment également très enrichissant d’avoir de nombreux cours avec des intervenants extérieurs qui apportent un réel plus à la formation grâce à leurs retours d’expérience. Au sein du groupe, l’ambiance est vraiment sympa, et, en petit groupe, on apprend plus facilement à se connaître et à s’entraider. Chacun à ses petites expériences du terrain acquises lorsque nous sommes en entreprise.
Cela nous permet de nous entraider sur les projets tuteurés dont les sujets regroupent les différents
corps de métiers dans lesquels nous travaillons. Du coup, on apprend par nos enseignants, par les intervenants extérieurs et par nos camarades de classe, et on
n’a pas de quoi s’ennuyer… »
Paul Vicaire, adjoint coordinateur affaires externes chez Trapil « C’est une licence qui, à mes
yeux, sort du lot et permet à de jeunes techniciens (fraîchement sorties d’IUT ou de BTS) de s’orienter
dans un secteur d’activité ciblé et précis. L’avantage de cette formation nous permet de nous introduire
dans un monde du BTP peu connu, et qui manque de techniciens qualifiés
pouvant faire la liaison entre les équipes de terrain et les maîtres d’oeuvre et/ou maîtres d’ouvrage.
Parmi les 9 élèves qui suivent cette formation, je suis, à ma connaissance, le seul à avoir trouvé une
entreprise qui ne faisait pas partie des entreprises “partenaires” de cette formation. La formation m’a
apporté plusieurs points positifs :
• une année entière en entreprise crée une véritable relation avec elle ;
• l’entreprise me confie énormément de travail et de responsabilités, et cela me donne confiance en moi ;
• la plupart des cours sont dispensés par des professionnels très qualifiés ce qui apporte une grande
valeur ajoutée ;
• j’ai une plus-value vis-à-vis de certains de mes homologues, car nous avons une forte expérience dans un milieu spécifique, et, à la fin de mon année avec un diplôme bac + 3, je pourrais travailler à l’étranger où le diplôme est reconnu ».


sont nombreuses, ils avaient une belle carte à jouer pour leur avenir professionnel. Du côté des enseignants et intervenants, ils se sont tous montrés très intéressés par le fait de pouvoir partager leur vécu à travers des expériences ô combien enrichissantes pour les étudiants.
En dehors des cours, Anne Pantet, qui a mis en place des visites de chantiers et des sorties géologiques, est satisfaite de constater que « certaines entreprises adhérentes
à la FSTT – CEBTP, Groupe Gendry, Sade STS, Keller, Vinci, Trapil et Valentin TP – ont joué le jeu
puisque 9 étudiants ont trouvé une alternance. D’autres entreprises et des grands groupes ont montré un intérêt et ont pris des contacts ».
Il est sans doute intéressant, pour les entrepreneurs, d’avoir le regard de jeunes professionnels qui, demain, seront certainement parmi les acteurs majeurs du secteur. Toute entreprise souhaitant faire découvrir ses chantiers (pas uniquement en Normandie) peut se rapprocher d’Anne Pantet (02 32 74 48 02 – anne.pantet@univlehavre.fr).

 


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré vert
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web