Partager

Actualités

TUBAGE ET FORAGE SIMULTANÉS SUR L'ANSE DU PORTIER À MONACO - <p>© Franki Fondations</p>
15/07/2021

TUBAGE ET FORAGE SIMULTANÉS SUR L'ANSE DU PORTIER À MONACO


Pour réaliser une paroi en pieux sécants de diamètre 820 mm et d’une profondeur maximale de 22 m dans des remblais d’apport 20/180 mm dans le cadre d’une extension en mer à Monaco, Franki Fondation, sous-traitant de Bouygues TP Monaco, a déployé son atelier dédié LRB355 tarière creusedouble rotation. Une ...

Pour réaliser une paroi en pieux sécants de diamètre 820 mm et d’une profondeur maximale de 22 m dans des remblais d’apport 20/180 mm dans le cadre d’une extension en mer à Monaco, Franki Fondation, sous-traitant de Bouygues TP Monaco, a déployé son atelier dédié LRB355 tarière creuse
double rotation. Une technique spécifique, développée autour d’une foreuse spécialement configurée. L’outil offre la possibilité de découper le sol avec le tube de travail, et, dans la technique des pieux sécants, de disposer d’un remordu et d’une verticalité améliorée.
Une solution qui offre un avantage déterminant en soutènement sous nappe ou en milieu marin ; une étanchéité relative conforme au DTU 14.1 entre les pieux en béton armé, créée, par l’alternance d’un pieu primaire et d’un pieu secondaire. Le primaire est coulé au mortier, au coulis ou au béton non armé ; le secondaire disposant d’une cage d’armature. Les pieux secondaires sont réalisés en remordant
dans les pieux primaires réalisés auparavant.
La possibilité de travailler en double rotation limite les déviations dans la verticalité du forage dans le pieu primaire. La technicité et les cadences élevées inhérentes à la tarière creuse ont imposé cette solution sur l’anse du Portier. Réalisé par la filiale monégasque de Bouygues TP, le chantier consiste
à réaliser une avancée en mer afin de gagner du terrain. Le principe constructif est éprouvé : des caissons en béton armé sont remplis de matériaux 20/180 de granulométrie pour être immergés sur un lit de matériaux aménagé préalablement. À l’extrémité ouest de l’ouvrage, Franki Fondation est en charge de la création de petites digues, appelées tenons, majoritairement en pieux sécants et quelques pieux isolés. Après terrassements, ces derniers constitueront les soutènements définitifs du port d’animation. Un contexte adapté à la mise en oeuvre d’une technique permettant de tuber et de forer en même temps, tout en conservant l’intérêt de la tarière creuse. Avantage induit, des
cadences élevées, à même de garantir le délai contractuel. Une contrainte forte du projet, qui est également encadré de tolérances strictes sur le bruit ainsi que l’ensemble des nuisances et d’une importante co-activité sur un site très exigu. « À raison d’une profondeur moyenne de 20 m par pieu, la foreuse est capable d’exécuter 3 à 4 pieux par jour, avec une durée de bétonnage qui n’excède pas 20 min par pieu. »
L’équipe a réalisé, de mi-avril à mi-juillet derniers, 85 pieux de diamètre 820 mm, 1 200 ml de forage, et mis en oeuvre 600 m3 théoriques de béton (1 500 m3 réels) et 90 t d’acier.


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré rouge
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web