Partager

France

SEFI-INTRAFOR RÉALISE LES FONDATIONS D'UN BASSIN DE 23 400 M3 À ISSY-LES-MOULINEAUX
01/06/2017

SEFI-INTRAFOR RÉALISE LES FONDATIONS D'UN BASSIN DE 23 400 M3 À ISSY-LES-MOULINEAUX


Le bassin terrassé entièrement vudepuis la grue à 30 mètres.
Forage des parois moulées.

Vue 3D du bassin.

En plein coeur d’Issy-les-Moulineaux, SEFI-INTRAFOR a réalisé les parois moulées et barrettes d’un bassin de stockage des eaux pluviales, ainsi que des micropieux sous le futur radier.
Avec un diamètre de 40 mètres et une profondeur de 25 mètres, le futur bassin permettra d’éviter les inondations.

Le chantier a débuté au printemps 2016 avec l’installation sur le terrain de foot du Stade Gabriel-Voisin, à l’angle des rues Charlot et du Gouverneur-GénéralÉboué, et derrière le Palais des congrès d’Issy. Si le futur bassin est exceptionnel de par sa taille, le choix de son emplacement l’est aussi : il sera entièrement construit sous le terrain de football, en plein centre-ville ! Et les joueurs pourront galoper sur le terrain remis en état après les travaux sans se douter de l’ouvrage situé sous leurs pieds. C’est pour limiter le rejet des eaux polluées dans la Seine et limiter les inondations lors de fortes pluies, en évitant la montée en charge des réseaux de la ville, que le conseil départemental des Hauts-de-Seine a décidé de la création de cet ouvrage de stockage. Avec un diamètre de 40 mètres et une profondeur de 25 mètres, le futur bassin, réalisé par un groupement Razel-Bec (mandataire génie civil) –Coteg (terrassement) – Sefi-Intrafor (fondations spéciales), aura donc une capacité de plus de 23 400 m3. Pour la partie fondations, Sefi-Intrafor avait donc pour mission deréaliser l’enceinte du bassin en
paroi moulée circulaire autostable, les barrettes de fondation qui soutiendront la dalle de couverture
et les micropieux reprenant la sous-pression exercée sous le radier.

 

UNE ENCEINTE ANCRÉE À PRÈS DE 40 MÈTRES


Avec deux ateliers de forage à la benne Stein, une grue dédiée à l’équipement et une grue télescopique pour le bétonnage, il a fallu deux mois et demi pour réaliser les 27 panneaux à près de 40 mètres de profondeur et les 12 barrettes de 27 mètres.
Au total, Sefi-Intrafor a exécuté 125 mètres linéaires de paroi moulée pour créer l’enceinte du bassin.
Sur les côtés du bassin, deux ouvrages annexes en parois moulées ont été réalisés à 20 mètres de profondeur afin de permettre le raccordement au réseau existant par le biais de deux déversoirs d’orage. Le premier ouvrage a vu ses armatures renforcées, car il allait servir de point d’entrée au microtunnelier qui fera le raccordement ; le deuxième ouvrage consistait à réaliser deux amorces permettant la prolongation du déversoir par un rideau de palplanches (lot 2). L’étanchéité requise a donc imposé la réalisation de quatre panneaux en T avec un liaisonnement des cages d’armatures.
D’une épaisseur de 82 centimètres, la paroi périmétrique a été forée à la profondeur de 40 mètres en
rencontrant successivement les horizons suivants : 5 mètres de remblais, 5 mètres d’alluvions, puis
le reste dans la craie, allant de la craie molle à la craie saine en passant par une zone de craie altérée.
Au centre de l’ouvrage, Sefi-Intrafor a également réalisé 12 barrettes de fondations : de 82
centimètres d’épaisseur pour une largeur de 2,80 mètres, ces barrettes, ancrées à 4 mètres sous le
radier, auront pour mission de soutenir la dalle de couverture. Leur hauteur libre de près de 25 mètres
laisse au visiteur une impression monumentale.

 

UN RADIER CONFORTÉ PAR UN PARTERRE DE MICROPIEUX


Avec la présence de la nappe phréatique 20 mètres au-dessus du fond du bassin, il était nécessaire
d’avoir un radier non seulement imposant (80 centimètres d’épaisseur, réalisé par Razel-Bec), mais au si un ancrage à l’aide de micropieux. Pour optimiser le dimensionnement et les délais, des essais préalables ont été réalisés en autoforé depuis le terrain naturel, avec des parties libres entre 30 et 46 mètres. Pour isoler ces parties libres, des barrettes ont été réalisées pour mettre en place un tube de réservation équipé d’un revêtement plastique pour limiter les frottements.
Au final, 170 micropieux de type II, à des profondeurs de 20 à 30 mètres avec un diamètre de forage de 250 millimètres, ont été réalisés après l’été et après une première phase de terrassement à l’aide de deux ateliers de forage.
Une fois le terrassement entièrement achevé, l’aménagement des équipements se fera pendant que le stade retrouvera son utilisation sportive !

 

Christophe Allemoz
Responsable adjoint secteur Paroi moulée – Sefi-Intrafor


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré marron
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web