Partager

Grand Paris

ÉTAT D'AVANCEMENT DU GPE - UNE DIMENSION INÉDITE - <p>Ligne 16 : Creusement de 14 km de tunnel à ce jour.</p>
10/12/2021

ÉTAT D'AVANCEMENT DU GPE - UNE DIMENSION INÉDITE


Tracé de la ligne 18.

Aujourd’hui, le projet du Grand Paris Express est désormais jalonné par plus de 130 chantiers, 18 marchés de génie civil notifiés pour un total de 9,70 milliards d’euros, 60 kilomètres de tunnels creusés (y compris la ligne 14 sud), 18 millions de tonnes de déblais excavées, dont 47 % de valorisation, et 6 kilomètres de voies posées qui témoignent déjà de la dimension de ce projet et de l’ampleur des travaux engagés sur toutes les lignes.

Dans cette histoire inédite écrite par le Grand Paris Express, la réussite de ce projet vient avant tout de l’extraordinaire mobilisation de tous les acteurs du nouveau métro. Au total, 22 tunneliers présents simultanément dans le soussol francilien au plus fort des travaux du Grand Paris Express. Du jamais vu en Europe ! Dans un passé encore très récent la plupart des tunnels étaient réalisés par des méthodes «conventionnelles» peu mécanisées, avec des soutènements et des revêtements réalisés de façon manuelle.

Conduire un projet tel que le Grand Paris Express suppose bien sûr d’assurer en permanence liens et compatibilité entre l’ingénierie et les territoires, entre les contraintes techniques et le droit, entre les exigences politiques et les réalités géotechniques, entre l’efficacité des chantiers et l’acceptabilité des travaux, entre les demandes individuelles et l’intérêt collectif. Sans oublier l’articulation entre les différents acteurs qui interviennent dans la conduite des travaux. Faire en sorte que les difficultés rencontrées ici ne se traduisent pas systématiquement par de nouveaux obstacles ailleurs suppose une attention constante à cette gestion des interfaces. C’est le rôle de la Société du Grand Paris, établissement public ad hoc créé par l’État en 2010.

 

UNE DIMENSION ENVIRONNEMENTALE

 

La Société du Grand Paris s’est engagée dès le lancement du projet dans une démarche d’anticipation et de planification de la gestion des déblais issus des travaux dans l’objectif de réduire les nuisances et incidences potentielles pour les riverains et l’environnement. Cette démarche s’est notamment concrétisée en 2017 par l’élaboration d’un schéma directeur de gestion et de valorisation des déblais. Les objectifs globaux du projet, déclinés sur l’ensemble des opérations, sont les suivants:

 

  • renforcer les actions de prévention: réduire la quantité de déchets, limiter la nocivité des déchets générés ;
  • promouvoir le tri, la valorisation des déblais, avec un objectif de 70 % des déblais valorisés ;
  • assurer une parfaite traçabilité des matériaux excavés grâce à un outil de traçabilité dédié au projet du Grand Paris Express (TREX) ;
  • privilégier le transport alternatif au transport routier, en privilégiant le transport fluvial et ferroviaire des déblais.

Ainsi, environ 40  % des tonnages totaux estimés (rappel: 45 Mt au total) sont excavés à ce jour. La progression de la part des tunneliers dans la production de déblais se poursuit en atteignant 30 % des tonnages cumulés. La valorisation en cumul représente 48 % des déblais excavés depuis le début du projet pour un objectif de 70 %.

 

PLACE À L’INNOVATION

 

La Société du Grand Paris apporte un soutien actif et régulier aux innovations dans de nombreux domaines, notamment dans les travaux souterrains. Pour ce faire, nous avons intégré des modalités (un critère d'attribution dédié à l'innovation, doté d'une pondération de 5 à 10  %) dans le processus de consultation des marchés de génie civil.

 

Cela nous a permis de faire émerger plusieurs projets novateurs (tunnelier vertical, déploiement de voussoirs en béton fi bré, expérimentation sur des voussoirs en béton bas carbone ou projets de R&D en partenariat avec des instituts de recherche/laboratoires, etc.). La SGP souhaite également renforcer son ambition en matière d’environnement, en permettant notamment de tester de nouvelles solutions constructives vertueuses (le béton ultra-bas carbone).

 

OÙ EN SOMMES-NOUS

 

Les procédures achats

 

Deux marchés seront notifi és en avril 2022 (le viaduc de la 17.2 et la section souterraine de la 18.3). Deux avis de publicité seront publiés à la fin du mois de septembre 2021 pour la ligne 18 concernant la mise au sol (TC/ TO et terrassement) et pour la ligne 17 concernant le tronçon 17.3 (CDG 2 et OA). Les marchés de conception réalisation pour les lignes 15 est et 15 ouest sont programmés entre fi n 2022 et début 2024. À savoir les prévisions de notifi cations des marchés suivants :

 

Ligne 15 ouest :

  • marché 1 : déc. 2022 = T4 2022,
  • marché 2 : sept. 2023 = S2 2023 ;

Ligne 15 est :

  • marché 1 : sept. 2023 = T3 2023,
  •  marché 2 : mars 2024 = T1 2024.

Concernant les marchés de travaux à venir, au 2e  semestre 2021, 28 marchés de travaux vont être notifiés :

  • 15 marchés concernent des travaux d’aménagement (TCE) de gare :
  • 10 marchés sur la ligne 15 sud (dont Bagneux, Arcueil-Cachan, Noisy-Champs),
  • 3 marchés sur la ligne 16 (SevranBeaudottes, Sevran-Livry),
  • 1 marché ligne  17 nord (Le Bourget-Aéroport),
  • 11 marchés concernant les systèmes et équipements,
  • 2 marchés concernant le matériel roulant et automatisme de conduite pour la ligne 18.

 

Thierry Huygues-Beaufond


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré marron
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

6000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 500

 

 

PARTICIPANTS

3000

 

 

 

© 2016-2022 Solscope