SOLSCOPE OUVRIRA SES PORTES LES 23 ET 24 JUIN 2021 AU PARC EUREXPO DE LYON DANS LE STRICT RESPECT DU PROTOCOLE SANITAIRE.
Partager

Grand Paris

LA SOCIÉTÉ DU GRAND PARIS A UN NOUVEAU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE  - <p>Copyright : SGP</p>
16/04/2021

LA SOCIÉTÉ DU GRAND PARIS A UN NOUVEAU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE


Jean-François Monteils a été nommé nouveau président du directoire de la Société du Grand Paris.

Anciennement président de la chambre régionale des comptes Nouvelle-Aquitaine, Jean-François Monteils, 55 ans, va piloter un projet d’intérêt national qu’il connaît bien. Il était, en effet, conseiller en charge du développement durable de la recherche et de l’industrie au cabinet du Premier ministre lors de l’élaboration de la loi créant le réseau de transport public du Grand Paris, qui deviendra le Grand Paris Express, avant de devenir secrétaire général du ministère de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie de juillet 2010 à novembre 2012.

 

La proposition du gouvernement de nommer Jean-François Monteils a été approuvée par le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris début mars 2021. Avant de prendre ses fonctions le 22 mars 2021, il a été auditionné par les commissions chargées du développement durable et de l’aménagement du territoire du Sénat et de l’Assemblée nationale.

 

Devant les parlementaires, il a fait part de sa détermination à réaliser le nouveau métro dans son intégralité, jugeant le projet « indispensable » à la fois pour améliorer la vie des gens, pour réduire les déséquilibres territoriaux et pour lutter contre les effets du changement climatique. « Le Grand Paris Express est un projet cohérent » avec ses 68 gares maillées au réseau existant, mais aussi avec les projets d’aménagement et de requalification urbaine qui verront le jour aux abords de ces mêmes gares. C’est un projet « collectif », qui nécessite de « fédérer les énergies avec un souci de transparence permanent »« Mon cœur de métier, c’est la délibération, c’est la construction de décisions collectives par le partage des analyses et, ensuite, par la prise de décisions ; c’est comme cela que je fonctionne », souligne-t-il, comptant continuer à s’appuyer sur les acteurs locaux pour mener à bien ce projet territorial : « je n’envisage pas un dialogue avec les citoyens sans passer par les élus. »

Lors de ces auditions, Jean-François Monteils a pointé l’importance d’une concertation étroite avec Ile-de-France Mobilités, en vue de préparer l’exploitation du Grand Paris Express, et la bonne articulation entre la Société du Grand Paris, les maires et les autres acteurs de l’aménagement, pour relever le défi de la transformation urbaine. Il a enfin affiché une conviction : « j’ai consacré une grande partie de ma vie professionnelle à la chose publique. Entrer de plain-pied dans la mise en œuvre concrète et opérationnelle du Grand Paris Express, à la naissance duquel j’ai participé, c’est d’abord entrer dans un projet où il s’agit davantage de faire que de corriger. (…) Ce projet ira au bout, il est une manifestation de l’espoir dans l’avenir, qui doit démontrer la capacité de notre pays à conduire un chantier de cette ampleur. »


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré rouge
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web