Partager

Grand Paris

LIGNE 11 : LA BOUCLE DE ROSNY PREND FORME AUTOUR DU CENTRE COMMERCIAL
01/06/2018

LIGNE 11 : LA BOUCLE DE ROSNY PREND FORME AUTOUR DU CENTRE COMMERCIAL


Ligne 11 – Zone 4.
Ligne 11 – Zone 7 – Tranchée terrasséeet butonnée (butons hydrauliques) deGroundforce.
Ligne 11 – Zone 7 – Forage à la benne.

Les équipes du groupement Razel-Bec – Sefi-Intrafor sont
installées, depuis juin 2016, à Rosny-sous-Bois dans le
cadre du prolongement de la ligne 11 (lot GC02). Le
chantier, qui concerne le marché de génie civil de la
station Rosny-Bois-Perrier, porte la création de la nouvelle
station et la réalisation d’un tunnel de 1 600 mètres en
parois moulées autour du centre commercial Rosny 2, sous
maîtrise d’ouvrage de la RATP et de Île-de-France Mobilités.
Un chantier qui réclame une organisation millimétrée.

Ce projet se place dans le cadre du prolongement de la ligne 11 du métro à l’est de Paris, pour assurer
une meilleure desserte entre la capitale et la Seine-Saint-Denis. L’opération de prolongement de la ligne 11 et de modernisation de la ligne existante est financée par l’État, la Région Île-de-France, la
Société du Grand Paris, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis, le département de Paris et
la RATP.
À l’horizon 2022, 6 nouvelles stations seront construites entre la station existante Mairie-des-Lilas et
la gare du RER E Rosny-Bois-Perrier (Seine-Saint-Denis) sur un trajet supplémentaire d’une longueur totale de 6 km, pour faciliter les déplacements des quelque 85 000 voyageurs attendus quotidiennement sur ce tronçon.

 

UNE BOUCLE AUTOUR DU CENTRE COMMERCIAL

 

Confié au groupement d’entreprises composé de Razel-Bec et de Sefi-Intrafor, le chantier de la     

« boucle de Rosny », lot GC02 du prolongement de la ligne 11, est estimé à 72 M€. À Razel-Bec revient la réalisation du génie civil de l’ouvrage, et à Sefi-Intrafor celle des parois moulées (tranchée couverte+ station). L’ensemble de ces opérations doit s’achever courant 2020.
Démarrés en octobre 2016, les travaux battent aujourd’hui leur plein. Ils consistent à réaliser, tout autour du centre commercial Rosny 2, une tranchée couverte courbe de 1,6 km de longueur et de 8 à 9 m de largeur, 3 ouvrages annexes, ainsi que la nouvelle station.
2e centre commercial de l’est parisien, Rosny 2 est aussi à la croisée des autoroutes A3 et A86. Un véritable casse-tête quand il s’agit d’organiser des travaux autour du centre… qui reste bien entendu en activité !

 

NEUF ZONES DE TRAVAUX

 

La plus grande problématique du chantier est la gestion des emprises avec le maintien des
accès à Rosny 2. Cela donne lieu à un véritable pianotage entre les différentes zones, comme en
témoigne Stéphanie Rogge, responsable adjointe grands projets Sefi-Intrafor, qui supervise le chantier côté fondations : « Nous menons entre 1 et 2 ateliers en parallèle pour ne pas gêner les accès au centre commercial, 24 h/24 et 7 j/ 7. »
À ce morcellement déjà complexe s’ajoute la coactivité forte avec les travaux de dévoiement dont
les équipes interviennent sur zone juste avant celles de Sefi-Intrafor et les équipes de génie civil qui
interviennent après. « Nous avons morcelé le chantier en 9 zones de travaux, elles-mêmes sous-divisées, poursuit Stéphanie Rogge, soit un total de 17 emprises limitées au maximum pour occuper le moins de places de parking possible, pour creuser 1,6 km de tunnel en paroi moulée. En outre, il faut aussi composer avec les délais, avec ici un double challenge : respecter le calendrier global du chantier, mais aussi ceux “partiels”, définis pour chaque zone d’intervention. »
C’est donc une organisation millimétrée qui nécessite une parfaite synchronisation entre les différents
intervenants et le planning.

 

GÉOTECHNIQUE ET MATÉRIEL

 

Côté sol, les équipes doivent oeuvrer dans un terrain essentiellement marneux, puisque la coupe géotechnique présente les éléments suivants : remblais, colluvions, masses et marnes de gypse, sables de Monceau et calcaire de Saint-Ouen. Deux nappes y sont présentes : l’une perchée dans les
colluvions, l’autre en nappe profonde dans le calcaire.

La technique de la paroi moulée a été retenue pour l’ensemble des ouvrages à réaliser. La future tranchée couverte est donc réalisée à l’aide de bennes lourdes, pour des épaisseurs de 62 cm à 1,02 m, à des profondeurs comprises entre 12 et 22 m. Avec 60 à 120 m3 par panneau de paroi moulée, on comptabilisera au total près de 38 000 m3 de béton et 3 130 t d’acier pour construire l’ouvrage. Les terrassements, réalisés par Razel-Bec, s’effectueront ensuite à ciel ouvert ou « en taupe » (sous la dalle de couverture) et représenteront plus de 200 000 m3 de déblais.
2 porteurs par atelier (grue de forage et grue de manutention) sont utilisés sur le chantier. Une équipe de 12 à 15 personnes est mobilisée pour constituer un poste, et, en moyenne, les équipes Sefi-Intrafor réalisent entre 1 et 2 panneaux par jour et par zone. « Une cadence nécessaire pour finaliser la boucle de Rosny dans les délais impartis », conclut Stéphanie Rogge.

 

Aude Moutarlier
en collaboration avec Sefi-Intrafor


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré vert
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web