Partager

Grand Paris

LIGNE 14 : LES FONDATIONS SPÉCIALES DE LA NOUVELLE STATION PONT-CARDINET - <p>Vue générale du chantier pendant la phase<br />de réalisation du radier injecté.</p>
01/11/2015

LIGNE 14 : LES FONDATIONS SPÉCIALES DE LA NOUVELLE STATION PONT-CARDINET


Vue du chantierpendant la réalisationde la paroi moulée etdu radier injecté
Vue de la fouillede la future stationPont Cardinet.

Réalisation de la paroi moulée.

Premier chantier du « Grand Paris », le prolongement de
la ligne 14 a démarré par la station Pont-Cardinet dont l’enceinte est réalisée en paroi moulée par Sefi-Intrafor. La partie fondations du lot 1 comprend aussi des campagnes d’injections de traitement des terrains, des massifs de colonnes de jet grouting et des parois berlinoises sur le tracé du métro. Détails.

Grâce à ce prolongement qui devrait être opérationnel en 2019, la ligne 14 desservira des quartiers du nord-ouest métropolitain et permettra de désaturer la ligne 13 grâce à la création de correspondances
à la station Porte-de- Clichy. Début septembre, le tunnelier a été baptisé dans l’enceinte de la future
station réalisée en paroi moulée. Préalablement à la réalisation des soutènements de la station, Sefi-Intrafor a tout d’abord réalisé une campagne d’injections gravitaires de comblement des vides de dissolutions de gypse décelés dans les marnes et caillasses sur l’emprise de la station Pont-Cardinet dans le 17e arrondissement parisien.

De septembre à décembre 2014, ce sont les travaux de paroi moulée sur la future station qui ont été réalisés. Cette station, qui assurera la desserte du nouveau quartier des Batignolles et la correspondance avec la ligne P du Transilien, est située sous le parc Martin-Luther-King, et occupera un volume intérieur de 120 mètres x 20 mètres.
Effectués en parallèle du réaménagement de la ZAC des Batignolles, ce qui constitue un environnement complexe du fait de la multitude des projets concomitants (centre de maintenance SNCF, réalisation d’un pont, de parking souterrain et de nombreux bâtiments), les travaux de soutènement de la station consistaient en la réalisation de 46 panneaux de 1,02 mètre d’épaisseur et de 40 mètres de profondeur, réalisés au cutter BG 40 et à la benne Stein. Les parois avaient une fiche
hydraulique dans les marnes et caillasses à 40 mètres de profondeur pour limiter les débits d’exhaure
lors des terrassements.

Elles ont été stabilisées, jusqu’à 23 mètres de profondeur, par 2 à 3 lits de butons provisoires. La limitation du débit d’exhaure en fond de fouille a été assurée par la réalisation d’un radier injecté en coulis bentonite ciment de 5 mètres d’épaisseur, encagé entre les parois moulées. Le fond de fouille a reçu pendant l’été un radier en béton armé d’une épaisseur de 1 mètre, assurant, ainsi, avec les parois moulées, l’étanchéité globale de la station vis-à-vis de la nappe phréatique extérieure. L’étanchéité
des entrées et des arrivées du tunnelier au niveau des tympans des deux stations a été assurée par
des rideaux de traitement réalisés en colonnes de jet grouting.
Fin février 2015, les forages du radier injecté (entre 36 et 41 mètres de profondeur) ont été terminés et
le traitement du terrain a eu lieu. Courant mars, l’essai de pompage dans la station, pour déterminer le débit de rabattement de la nappe, a marqué la fin de l’intervention de Sefi-Intrafor sur ce site.

La « boîte » ainsi créée, véritable enceinte étanche de 21 mètres de profondeur, va servir de point de
départ du tunnelier à la fin de l’année, avant d’héberger la future station Pont-Cardinet.
Après ces travaux sur le site de la station Pont-Cardinet, Sefi-Intrafor continue sa mission sur la ligne 14 en travaillant au confortement par injection et jet grouting de terrains sous des bâtiments existants ou sous la ligne 13, pour limiter les tassements au passage du tunnelier. Le comblement de zones décompressées à Saint-Ouen est également au programme pour éviter des fontis.

 

Magaly, le tunnelier


Prénommé « Magaly », le tunnelier a été baptisé le 9 septembre dernier, en présence de nombreux
élus et personnalités, et commencera sa mission dans le courant de l’automne. Il percera d’abord un
premier tronçon en direction de la gare Saint-Lazare. Il sera ensuite ramené à Pont-Cardinet, et retourné par grutage pour creuser jusqu’à l’entrée de la station Clichy-Saint-Ouen.
Dès que le tunnelier aura entamé sa progression vers la gare S a i n t - L a z a r e , le groupement
procèdera à la réalisation du génie civil de la station tout en conservant des accès pour l’approvisionnement des voussoirs et l’extraction des déblais de forage. Progressivement, les parois moulées seront stabilisées par les planchers béton de façon définitive et les butons provisoires seront déposés.
Enfin, côté fondations sur ce lot 1, la réalisation de massifs d’étanchéité en colonnes de jet grouting est prévue, afin de permettre le creusement sous nappe des puits et rameaux de ventilation du tunnel. Les différents travaux sont en cours et devraient continuer jusqu’à juin 2016, mobilisant une cinquantaine de personnes au plus fort de sa production. Les essais de contrôles d’étanchéité des massifs d’injection et de jet grouting, consistant en la réalisation de carottages et d’essais Lefranc ont été réalisés par les sociétés géotechniques Geolia et Geosond.


Frédéric Lamotte
Directeur de travaux Sefi-Intrafor


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré vert
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web