Partager

International

ITALIE, LES TRAVAUX DE LA POINTE DE LA DOUANE DE VENISE
07/06/2014

ITALIE, LES TRAVAUX DE LA POINTE DE LA DOUANE DE VENISE





Construite au XVIIe siècle, c’est l’un des symboles de la Cité des Doges. Avec sa forme triangulaire unique, elle sépare le Canal de la Giudecca au Grand Canal. Mais lors de travaux de réfections des rives sur ce dernier, des affaissements se sont produits au niveau du bâtiment et aussi au niveau des quais. Ces mouvements ont rouvert des anciennes fissures à l’arrière et en ont provoqué de nouvelles sur les revêtements muraux, les murs portants et le corps des escaliers. Un chantier au pied de la « Sérénnisime » dont s’est chargé la société Uretek.

C’est, en effet, il y a plus de 5 ans, lors de travaux de réfection des rives sur le Grand Canal de Venise,
dit la ‘Sérénnisime’ que des affaissements se sont produits au niveau du bâtiment et aussi au niveau des quais de la pointe de la Douane. Pour faire face à ces dommages, une inspection des fondations
a été réalisée au moyen de carottage et en a révélé l’hétérogénéité.
En effet, elles sont constituées à la fois en brique et en pierre reposant directement sur le sol. Des enquêtes géologiques (comprenant tests SPT, CPTU et analyses de laboratoire) ont permis aussi de
définir la stratigraphie du plan du quai jusqu’à une profondeur de 30 m.
Les mesures de niveau, effectuées avant l’intervention sur les côtés du bâtiment donnant sur les canaux, ont fait apparaître, dans de nombreux cas, une brusque aggravation des affaissements entre deux lectures successives.
Les mesures de niveau effectuées des deux côtés du couloir central du premier étage du bâtiment,
avaient montré que la partie centrale du bâtiment n’avait pas subi d’affaissement dans la période en
question.

 

Deep Injections : la solution d’Uretek

 

Ainsi pour lutter contre ces affaissements, la technologie de Deep Injections d’Uretek a été appliquée
dans le sol de fondation et dans le sol situé derrière le mur du quai, sans interférer directement
avec les structures de maçonneries existantes.

 

Cette intervention s’est déroulée en deux phases. La première phase a consisté en un compactage
superficiel avec des injections à l’intrados des fondations dans le but d’améliorer les caractéristiques
géomécaniques du sol et de remplir les vides les plus importantsprésents à l’interface fondation-sol. Et la seconde phase a été la consolidation en profondeur.

Cette dernière s’est déroulée par des injections en profondeur, jusqu’à la partie supérieure de la formation sableuse. La réussite de l’intervention a été vérifiée par contrôle laser pendant les injections, et aussi par l’exécution de tests pénétrométriques, effectués avant et après l’intervention. Des prélèvements ont été effectués et confiés à des laboratoires.

 

L’intervention d’Uretek

 

Suite aux enquêtes préparatoires, Uretek a préparé un plan d’injection sur une profondeur de 4 à 7 m
tous les 50 cm. Il a également été effectué une injection en colonne, c’est-à-dire en enlevant
le tube pendant l’injection, avec un contrôle de la vitesse. Ce type d’injection a concerné la partie
située derrière le mur du quai sur une profondeur allant de 3 à 8,50 m.
L’intervention, effectuée par les techniciens Uretek en toute autonomie, constitue un exemple d’efficacité, jointe à la rapidité et à la flexibilité opérationnelle, dans un cadre délicat. Il a été possible
d’intervenir, dans des délais relativement courts et à des prix compétitifs, sur un site peu accessible
et dans des conditions qui présentaient de nombreuses limites opérationnelles.

 

L’opération a duré en tout environ 6 mois, avec alternance de phases d’intervention et de phases de
contrôle.
Enfin, de nombreux contrôles et vérifications ont été effectués. En effet, tout au long du chantier,
Uretek a exécuté des contrôles laser du bâtiment pendant les injections, des mesures de niveau
de précision sur la partie du bâtiment concernée par l’intervention, pendant une période de 6 mois
pendant et après le traitement, et des tests pénétrométriques dynamiques
(DPM 30) avant, pendant et après l’intervention. Des carottages continus et des analyses en
laboratoire ont aussi été réalisés.

 

Uretek Deep Injectionsnpour la stabilisation des sols de fondation


Les atouts

-Non invasif, sans fouilles ou travaux de maçonnerie,
-Rapide et immédiatement efficace,
-Propre et sans aucun déchet,
-Permet des interventions partielles et localisées,
- Contrôlé par niveau laser en temps réel.


Description du procédé
Deep Injecti ons


-Assure une expansion rapide avec une pression élevée de gonflement,
-Reste confiné dans le volume significatif,
-Stable dans le temps,

-Ne pollue pas,
-Produit en exclusivité pour Uretek.


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré bleu
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web