Partager

Forage d'eau / Géothermie

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE VA CHERCHER DE L'EAU À 800 M DE PROFONDEUR
17/04/2020

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE VA CHERCHER DE L'EAU À 800 M DE PROFONDEUR


La ville des Yvelines, Saint-Germain-en-Laye, va réaliser un nouveau forage de l’Albien sur son territoire à la place de celui de la commune du Pecq.

Déjà propriétaire d’un forage de l’Albien situé sur la commune du Pecq dans les Yvelines, la ville de Saint-Germain-en-Laye a décidé de fermer ce forage et d’en réaliser un nouveau. Il permettra de capter l’eau dans la nappe de l’Albien, à 800 mètres sous terre. Cette nappe d’eau souterraine présente dans tout le bassin parisien est considérée comme une ressource stratégique et les forages sont strictement encadrés. C’est une eau de meilleure qualité d’environ 28°C et très riche en fer.

 

Après des études de faisabilité, l’actuel forage – celui du Pecq - nécessitait d’importants travaux de mise aux normes en plus de se trouver sur une zone inondable. Les travaux s’élevaient à un million d’euros, la commune était obligée de les effectuer pour répondre aux obligations du Schéma directeur d’aménagement et gestion des eaux (SDAGE). Le forage doit en effet pouvoir alimenter des camions-citernes qui peuvent distribuer l’eau en cas de crise. Par exemple si l’eau de la Seine est polluée. C’est une alimentation de secours.

 

Le nouveau forage qui devrait être opérationnel en juin 2021 sera situé entre la partie urbanisée de la commune, la forêt et la plaine de la Jonction, à proximité de la chaufferie biomasse (en photo). Ce projet sera réalisé dans le cadre d’une Société d’économie mixte à opération unique (SEMOP) qui aura pour mission de réaliser un puits et de l’exploiter par la vente de chaleur au délégataire du réseau de chauffage urbain et par la vente d’eau brute à la ville qui construira une unité de déferrisation et injectera cette eau dans le réseau de distribution.

Le forage traversera les nappes sus-jacentes à l’Albien. Ces nappes sont de haut en bas :

-        Les nappes du calcaire de Saint-Ouen, des sables de Beauchamp de l’ Éocène moyen (Bartonien),

-        La nappe du réservoir multicouche du lutétien et de l’Yprésien de l’Éocène moyen et inférieur (marnes et caillasses, calcaire grossier, Yprésien),

-        La nappe du réservoir de la Craie (crétacé supérieur, sénonien).


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré jaune
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web