Partager

Salon Solscope

UN FILTRE-PRESSE POUR TRAITER LES SPOILS DE JET-GROUTING - <p>Installation du filtre-presse.</p>
10/12/2021

UN FILTRE-PRESSE POUR TRAITER LES SPOILS DE JET-GROUTING


La société Keller propose à présent sur ses chantiers de jet-grouting un fi ltre-presse. Une solution intéressante d’un point de vue économique, mais aussi environnemental. Elle a reçu une mention du jury lors des trophées de l’Innovation Solscope, dans la catégorie « Prix du procédé ou produit de l’année ». Entretien avec Serge Lambert, directeur technique.

POURQUOI VOUS EST VENUE L’IDÉE D’UTILISER LE FILTREPRESSE SUR LES CHANTIERS DE JET-GROUTING ?

 

Serge Lambert : La technique de jet-grouting est une méthode qui permet de résoudre les problèmes géotechniques les plus compliqués, mais qui est en contrepartie très coûteuse. Aussi, elle n’est utilisée que lorsque les autres solutions plus courantes ont été étudiées, mais s’avéreront ineffi caces. L’un des inconvénients du jet-grouting, c’est la gestion des spoils (rejets de forage constitués de coulis de ciment, du sol en place et de l’eau). Il existe jusqu’alors deux solutions pour évacuer ces gros volumes de déchets : la première, c’est de creuser une fosse de décantation pour permettre une évacuation à l’état solide des spoils en déchetterie dès le lendemain, car ils prennent très rapidement. Toutefois, on n’a pas toujours la possibilité de creuser ces fosses de décantation ; la seconde solution, c’est le camion-aspirateur, qui prélève directement les rejets liquides pour les évacuer. Nous avons donc cherché à trouver une alternative et le fi ltre-presse en était une intéressante à plusieurs niveaux.

 

QUELS SONT SES AVANTAGES ?

 

S. L. : Il présente plusieurs avantages : le premier, c’est qu’il permet de bien séparer les éléments liquides et solides. Il y a tout d’abord un dessableur qui récupère les gros éléments qui peuvent être utilisés, par exemple en remblais sous une voirie  ; et ensuite la partie presse, qui permet de séparer l’eau des fi nes pour fi nalement obtenir un volume de rejet correspondant à 1/3 du volume initial, qui permet de limiter considérablement le nombre de camions pour l’évacuation, avec les coûts que cela représente et également l’impact environnemental. En effet, nous pouvons réutiliser l’eau pour le jet-grouting. L’eau est un bien précieux, et parfois, nous n’avons pas d’autres choix que de nous brancher sur le réseau ; il est important de pouvoir la réutiliser au maximum.

 

ET LE TRAITEMENT DES SPOILS N’EST PAS PLUS LONG QU’AVEC LES AUTRES MÉTHODES ?

 

S. L. : Non, le procédé est rapide et efficace. C’était un point important pour nous, car il n’est pas question que cela ralentisse les opérations de jet-grouting. Mais le fi ltre-presse permet de traiter de 30 à 45  m3 /h de spoils et de 10 à 15 m3 /h de cake. C’est tout à fait honorable. Cette solution nous satisfait vraiment, et nous allons l’utiliser de plus en plus fréquemment sur nos chantiers.

 

Propos recueillis par Maylis Roizard


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré vert
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

6000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 500

 

 

PARTICIPANTS

3000

 

 

 

© 2016-2022 Solscope