SOLSCOPE OUVRIRA SES PORTES LES 23 ET 24 JUIN 2021 AU PARC EUREXPO DE LYON DANS LE STRICT RESPECT DU PROTOCOLE SANITAIRE.
Partager

France

LA NOUVELLE STATION D'ÉPURATION DE GAZERAN OUVRIRA CETTE ANNÉE - <p>Copyright KELLER</p>
04/02/2021

LA NOUVELLE STATION D'ÉPURATION DE GAZERAN OUVRIRA CETTE ANNÉE


Débutés en 2019, les travaux de la nouvelle station d’épuration de Gazeran située dans les Yvelines, vont donner lieu cette année à un modèle vert de station.

L’ancienne station d’épuration construite dans les années 1970 et qui traite les eaux usées des 35 000 habitants du secteur de Rambouillet, Vieille-Église-en-Yvelines et Gazeran, donnait des signes de fatigue, et ce malgré des travaux assurés régulièrement.   Le Syndicat Intercommunal de la Région de Rambouillet, maître d’ouvrage du chantier, a donc décidé de faire réaliser une nouvelle station qui répondra aux dernières normes environnementales. Elle intégrera également une unité de méthanisation, qui permettra d’extraire du gaz des boues d’épuration. En plus de diminuer de 30 % le volume des boues résiduelles, la méthanisation produira du biogaz, qui sera injecté directement dans le réseau GrDF, de quoi chauffer l’équivalent de 335 logements basse consommation. A la fin de cette année et à l’issue de deux ans et demi de travaux, l’installation aura la meilleure qualité de rejets d’Ile-de-France.  

 

Et pour les travaux c’est Keller qui est intervenu sur le projet en sous-traitance du Groupement dirigé par Eiffage. Pour l’entreprise, ils ont consisté en la réalisation d’une paroi moulée et d’un bouchon étanche pour un bassin d’orage circulaire de 36 m de diamètre, de pieux tarière creuse pour les bassins SBR et d’inclusions rigides sous les fondations du futur bâtiment administratif. Un bâtiment technique rectangulaire en R+1 surmonte le bassin d’orage circulaire. Le fond de fouille du bassin d’orage est situé à environ 14 m de profondeur, avec un approfondissement local à 16 m, ce qui a nécessité la réalisation d’une paroi moulée afin de soutenir les terres pendant la phase de terrassement. Cette paroi moulée de 52 cm d’épaisseur de 18,5 m de profondeur a été réalisée dans un contexte géotechnique constitué de remblais, d’alluvions modernes et de sable de Fontainebleau. De plus, un bouchon relativement étanche sous le radier du bassin d’orage a dû être réalisé afin de faire passer le débit d’exhaure d’environ 400 m3/ h à moins de 50 m3/h. Ce bouchon a été réalisé à la base de la paroi moulée à l’aide de colonnes sécantes en jet grouting de 2,8 m de diamètre, et est retenu en phase provisoire par l’intermédiaire de micropieux, de 175 mm de diamètre, ancrés à 32,5 m de profondeur. Ces micropieux servent également de tirants pour le radier définitif afin de contrer la sous-pression.


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré marron
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web