Partager

France

TOURS DUO DE JEAN NOUVEL : BOTTE FONDATIONS DÉMARRE LES TRAVAUX À PARIS 13E
01/11/2017

TOURS DUO DE JEAN NOUVEL : BOTTE FONDATIONS DÉMARRE LES TRAVAUX À PARIS 13E


Centrale à boue sur le chantier.

Les tours Duo, dessinées par les Ateliers Jean-Nouvel, devraient s’élever dans le ciel parisien après un peu plus de trois ans de travaux, soit vers la mi-2020. Il s’agit de deux tours de respectivement 180 et 122 mètres de hauteur (39 et 27 étages). L’architecte français réalise ainsi son rêve.

Ce projet, piloté par la Semapa, société d’économie mixte de la ville de Paris, s’inscrit dans l’opération
d’aménagement Paris-Rive gauche, entre les voies ferrées de la gare de Paris-Austerlitz, la Seine et
le boulevard périphérique. « Nous allons livrer cet ensemble qui contribuera à l’identité de Paris et sera
un témoin de l’architecture du XXIe siècle. Les travaux de terrassement viennent de commencer, et je m’en réjouis », se félicitait, fin avril dernier, le célèbre architecte Jean Nouvel qui a reçu en 2008 le prix Pritzker. Les tours, situées à l’angle de la rue Bruneseau et du boulevard du Général-Jean-Simon, hébergeront ainsi, début 2021, les 86 000 m² de bureaux de plus de 6 000 employés de la banque Natixis. 1 800 m² de commerces seront également disponibles, ainsi qu’un auditorium, un hôtel quatre étoiles et une station du prolongement de la ligne 10 du métro.
Le projet a été porté par les investisseurs Ivanhoé Cambridge et Hines, adossés à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Bateg, qui assure le rôle d’entreprise générale pour la réalisation des tours, a choisi Botte Fondations pour en réaliser les fondations spéciales. Ces travaux, qui ont débuté en avril et se termineront en octobre 2017, consistent en la réalisation des barrettes de fondations des tours et d’une paroi moulée constituant l’enceinte du parking souterrain de 9 niveaux de sous-sols. Les travaux de gros oeuvre devraient débuter à la suite du terrassement de la boîte, début 2018.

 

BOTTE FONDATIONS : UNE FORTE IMPLICATION

 

Au-delà de ses dimensions extraordinaires, ce chantier des tours Duo représente un challenge technique pour Botte Fondations. Le chantier a, en effet, mis à contribution tous les services de l’entreprise :

  • le service infra-pieux a réalisé les soutènements provisoires le long de la rue Bruneseau afin de supprimer les talus existants qui empiètent sur la future paroi moulée, ainsi qu’un soutènement définitif intégré à l’ouvrage pour la création d’une cour anglaise d’un niveau de sous-sol ;
  • le service injections assure l’ancrage provisoire par clous et tirants des soutènements et d’une partie des parois moulées ;
  • le service parois moulées pour les 117 barrettes de fondations, les 15 000 m² de parois moulées du parking et la pose des butons provisoire au terrassement de la fouille ;
  • le service matériel qui fournit les 3 ateliers de forage, le matériel de bétonnage ainsi qu’une centrale capable de stocker et traiter 2 000 m3 de bentonite ;
  • le bureau d’études techniques interne qui a mis à disposition plus de 20 ingénieurs et projeteurs.

Les barrettes et les parois moulées sont composées de plus 25 000 m3 de béton et 1 500 tonnes d’armatures. Plus de 30 000 m3 de déblais seront évacués et triés en fonction de leur classe de pollution. Les forages, intégralement réalisés à la benne à câble, s’inscrivent dans un phasage complexe qui intègre la libération des zones encombrées par les talus existants, la mise au point des études techniques et les purges préalables d’anciennes fortifications de Paris, profondes de 10 mètres, sur une moitié du chantier. Les barrettes de fondations, d’épaisseurs allant de 0,50 mètre
à 1,50 mètre, et qui atteignent 50 mètres de profondeur, sont réalisées depuis une plateforme de
travail qui se trouve 22 mètres audessus du futur radier. Les forages sont réalisés avec une précision
de verticalité de 0,5 %, ce qui représente un écart de position de 11 centimètres à 22 mètres. Un dispositif ingénieux a été mis au point sur chantier pour permettre une mesure facile, rapide et fiable de la verticalité des outils de forage. Pour faciliter les travaux de terrassement, un outil spécifique a été
développé pour mettre en place et régler les cages d’armature. On élimine ainsi toutes les armatures
non structurelles qui pourraient compliquer le terrassement.
Il est à noter que le chantier est traversé par un réseau électrique SNCF de 63 kilovolts qui alimente
la gare d’Austerlitz. À l’intersection avec la paroi, un forage techniquement très délicat sera réalisé
sous le réseau de 3,50 mètres de largeur et situé à 3,50 mètres de profondeur, permettant une continuité parfaite de la paroi.
En phase terrassement, la pose de plus de 1 500 tonnes de butons métalliques précontraints, de
1,70 mètre de diamètre, seront chargés jusqu’à 2 400 tonnes pour assurer la stabilisation des parois
moulées.

 

Romain Le Jean
Ingénieur travaux principal
Botte Fondations


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré marron
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

 

Contact

 

 

  • Suivez nous   

Newsletter

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web