Partager

France

TRAVAUX DE CONFORTEMENT DU BARRAGE DE CHORANCHE
01/04/2015

TRAVAUX DE CONFORTEMENT DU BARRAGE DE CHORANCHE





Situé sur la Bourne, dans le massif du Vercors, en amont de la ville de Ponten-Royans, le barrage de Choranche affiche 26 m de hauteur et une longueur totale au couronnement de
161 m dont 118 m de voûte cylindrique. Il s’appuie sur deux culées rectilignes, 25 m de culée en rive gauche et 18 m de culée en rive droite. Ce barrage a subi des travaux de confortement dont se sont chargées les entreprises Eiffage TP et Résirep.
Explications…

Les travaux de confortement du barrage de Choranche ont eu pour objectif d’augmenter le poids
des culées pour pouvoir vérifier la stabilité du barrage sous de nouvelles hypothèses, liées au relèvement du débit de la crue de projet, à la nouvelle réglementation sismique. Le poids total à ajouter était de 3 560 T sur la culée rive gauche et de 2 250 T sur la culée rive droite.
Les travaux de confortement ont donc consisté à conforter le barrage en augmentant le poids propre des culées, par la réalisation de dalles en béton armé de 3 m d’épaisseur sur toute la surface des culées par Eiffage TP et par la mise en place de 16 tirants verticaux post-contraints par Résirep.

 

  • Contraintes et difficultés

 

Pour l’activité Résirep, les difficultés techniques se sont concentrées sur la réalisation des tirants postcontraints. La première et principale contrainte était liée au site confiné des gorges de la Bourne.
En effet, le barrage posé au fond des gorges ne permettait pas la mise en place de moyens importants, aussi bien humains que matériels. Les deux rives du barrage, accessibles uniquement
par des routes de montagne, ont obligé les équipes Résirep à s’organiser de manière méthodique
(stockage, circulation) afin de garantir la sécurité du personnel sur ce site escarpé. L’organisation de
l’approvisionnement et des phases de chantier a donc été un critère important de réussite pour les
équipes Résirep. Ce site a exigé un travail minutieux et soigné.
La seconde contrainte était liée à une demande particulière de la maîtrise d’oeuvre, à savoir un
critère de déviation de forage inférieur à 2 %. Le challenge était d’autant plus difficile que les tirants
pouvaient atteindre des longueurs définitives supérieures à 30 m.

 

  • Un chantier dans le chantier

 

La validation des tirants a été à elle seule un chantier. Afin de dimensionner les tirants définitifs de
l’ouvrage, il a été indispensable de réaliser des essais à la rupture grandeur nature, conformément
aux recommandations (TA 95) et normes (NF P 94-153).
Préalablement à ces essais, les sols et le substratum de chaque rive ont été caractérisés par des essais pressiométriques. Les données qui en ont résulté ont permis de dimensionner les massifs de réaction des essais, mais aussi de s’assurer de la représentativité des essais en déterminant les longueurs des tirants de conformité (ces tirants ont dû être testés dans une nature de
sol identique à celle des tirants définitifs).
Les équipes Résirep se sont donc attelées à la réalisation de quatre massifs de réaction (2 par rive) afin de réaliser 4 tirants de conformité (2 tirants 22T15 et 2 tirants 13T15 chacun de 17 ml). Les massifs fondés sur micropieux devaient reprendre à eux seuls un effort de vérin de 471 tonnes lors de la mise en tension des tirants d’essai. Ces ouvrages ont été réalisés pour un unique usage : celui de valider les longueurs définitives des tirants.

 

  • La réalisation des tirants définitifs

 

La réalisation des tirants a été un travail de haute technicité. La réalisation d’un tirant passait par plusieurs étapes complexes et successives. Chaque étape a dû être validée afin de passer à la
suivante.
1/ La réalisation d’un précarottage de 146 mm dirigé avec des contrôles de trajectométrie ;
2/ L’alésage du carottage en 250 mm avec un contrôle de trajectométrie final ;
3/ Une auscultation du forage par imagerie de parois ;
4/ Un essai d’eau Lugeon pour définir la perméabilité du rocher ;
5/ Le grutage des tirants ;
6/ Le scellement des tirants en IGU ;
7/ L’instrumentation des tirants par cellules de charge ;
8/ La mise en tension des tirants ;
9/ L’équipement des têtes de tirants.

 

  • Télémesure des tirants

 

Afin d’assurer une surveillance régulière et précise de la tension dans les tirants, nous avons mis en
place des cellules de charge télémesurées pour un suivi à distance par les services de surveillance des ouvrages d’EDF (DTG). De plus, le projet permettra de mieux apprécier le vieillissement de différentes technologies de cellules avec trois types de cellules différentes : Glötzl, Huggenberger et Géo-Instrumentation. Ainsi les mesures seront relevées au fil des années et permettront de statuer sur la tenue de ces matériels dans le temps.
Depuis 30 ans, les équipes de Résirep sont spécialisées en foragecarottage de précision, travaux
d’auscultation et de maintenance de barrages et autres ouvrages d’art. L’entreprise possède un
savoir-faire d’exception : le foragecarottage de précision, compétence essentielle pour, notamment,
l’installation des pendules (carottage à verticalité contrôlée). L’auscultation d’un ouvrage permet
de déceler toutes sortes d’anomalies pouvant entraîner une instabilité. Les moyens mis en oeuvre pour assurer un suivi adapté correspondent à la complexité de l’ouvrage, à sa configuration et à ses pathologies. L’entreprise assure l’installation et la maintenance d’appareils d’auscultation, et propose
également des contrats de services globaux comprenant le suivi des mesures et le contrôle
des instruments. Elle sait mettre en place des solutions adaptées aux interventions dans des conditions extrêmes : travaux en montagne (héliportage, bases vie, mise en place de téléphériques…), travaux sur barges, travaux souterrains (sites exigus, confinés), de nuit, sous circulation…


Christine Fiderer
Directrice commerciale de Résirep


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré vert
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

 

Contact

 

 

  • Suivez nous   

Newsletter

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web