Partager

Géotechnique

FONDASOL DÉPLOIE L'APPLICATION GÉOTECHNIQUE SOILCLOUD ET FRANCHIT UN NOUVEAU PAS DANS SA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE - <p>© Fondasol</p>
19/07/2021

FONDASOL DÉPLOIE L'APPLICATION GÉOTECHNIQUE SOILCLOUD ET FRANCHIT UN NOUVEAU PAS DANS SA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE


Après un an de collaboration avec SoilCloud, précurseur dans la transformation numérique en géotechnique, Fondasol,
bureau d’études géotechniques, à équiper 260 de ses collaborateurs de l’application web SoilCloud, pour traiter et
interpréter les sondages et essais géotechniques.

Le cadre de ce partenariat : pour Fondasol, mettre en adéquation tout le potentiel de l’application SoilCloud avec ses procédés internes, y compris la récupération des données des tablettes des
équipes de forage et la génération des comptes rendus d’investigations ; pour SoilCloud, éprouver son application ouverte aux géotechniciens.
Les avantages de la solution SoilCloud : la construction d’une base de données géotechniques à mesure des chantiers réalisés, l’inter-opérabilité et la contribution à la modernisation et à l’image
du secteur.

 

DES ORIGINES DU PARTENARIAT AU DÉPLOIEMENT DE L’APPLICATION

 

C’est en 2017, sous l’impulsion de son président-directeur général, Olivier Sorin, que Fondasol prend le virage de la transition numérique de ses activités. Le chantier est conséquent. En effet, le secteur
du BTP, et plus particulièrement la géotechnique, est encore peu actif dans ce domaine. « Dans la géotechnique, la numérisation de la donnée est très récente », explique Catherine Jacquard,
directrice technique de Fondasol. « Le fait de pouvoir s’appuyer sur un partenaire doté de la double compétence géotechnique et informatique ne peut qu’accélérer le processus. »
Pour le traitement et l’interprétation de ses données, Fondasol s’est ainsi rapprochée de la société SoilCloud, composée d’ingénieurs géotechniciens, pour l’accompagner dans cette phase de sa
transition numérique.

 

SOILCLOUD, UNE APPLICATION DÉDIÉE À LA GÉOTECHNIQUE


SoilCloud est une application web qui se positionne comme un système d’information géographique
(SIG) dédié à la géotechnique. Mais l’application est bien plus qu’un simple « visualisateur » de données puisqu’elle intègre des fonctionnalités propres aux métiers de la géotechnique.
En particulier, il est possible de dépouiller l’essai pressiométrique en conformité avec la norme NF
EN ISO 22476-4 et de générer de manière automatique un rapport factuel des essais au format PDF.
« L’objectif de SoilCloud est de rassembler au même endroit l’ensemble des outils nécessaires à l’ingénieur géotechnicien, à toutes les étapes du projet », indique Lucas Janodet, directeur général de SoilCloud.

 

UN DOUBLE INTÉRÊT


L’application revêt un double intérêt : à l’échelle des ingénieurs, elle facilite leur travail ; à l’échelle de l’entreprise, elle permet de construire une base de données géotechniques. Une fois le dépouillement
terminé, les données du projet sont en effet automatiquement sauvegardées dans la base de données générale de l’entreprise. « Grâce à SoilCloud, les données des sondages que nous réalisons sont désormais immédiatement classées et enregistrées dans un système efficace, et nous sommes en
mesure de capitaliser sur nos données, sans aucune charge de travail supplémentaire pour nos ingénieurs », ajoute Catherine Jacquard.
L’intérêt principal de SoilCloud se trouve justement dans cette base de données. Car une fois les données structurées, il est aisé de les exploiter pour une utilisation future. Le fait que les données
soient construites autour d’un SIG permet d’y avoir accès très facilement.
Il est possible, par exemple, lors de la préparation d’un chantier, de trouver en quelques clics les sondages qui ont été réalisés à proximité. Cela permet de se plonger dans le contexte géotechnique
d’un site au préalable du chantier. Un autre intérêt est de pouvoir éditer des données statistiques. En structurant les données dès l’acquisition, il sera possible de définir des règles de corrélation à l’échelle d’un horizon géologique. Un ingénieur pourra donc immédiatement comparer les données d’un horizon géologique de son projet avec les (futures)données qui nourrissent la base sur ce même horizon.

 

SÉCURITÉ DES DONNÉES, INTEROPÉRABILITÉ ET API


Le choix de la technologie web peut apporter des questionnements quant à la sécurité et au cloisonnement des données. La base de données est hébergée sur des serveurs en France, et donc
soumise au droit européen, très strict en ce qui concerne l’utilisation des données de tiers. De plus, un utilisateur de SoilCloud peut uniquement avoir accès aux données de son entreprise. « Nous avons conscience de l’aspect stratégique des données pour nos clients, et la sécurité est notre priorité. Nous utilisons les protocoles d’authentification les plus avancés pour éviter toute fuite de données », insiste Lucas Janodet. La technologie web apporte également ses avantages. Un simple rafraîchissement
du navigateur internet permet de charger et d’utiliser la dernière version de l’application, ce qui est plus
souple qu’avec les logiciels classiques. En moyenne, l’application est mise à jour une fois par semaine. Ainsi, l’application SoilCloud offre continuellement des fonctionnalités supplémentaires à
ses utilisateurs. Une application web est d’autant plus pertinente dans une société qui évolue vers davantage de télétravail.
L’application SoilCloud est par ailleurs interopérable, c’est-à-dire qu’elle communique avec d’autres logiciels via l’utilisation de fichiers normés. SoilCloud gère ainsi la majorité des fichiers du métier (AGS, DXF, CSV…). L’application est également conçue pour communiquer selon le protocole API, avec des logiciels tiers. Il est par exemple directement possible d’importer les sondages et leur stratigraphie dans le logiciel Mensura (Geomensura). Cette notion est particulièrement importante dans un contexte de croissance des projets BIM (Building Information Modeling).

 

COMMUNAUTÉ DE GÉOTECHNICIENS


SoilCloud est un outil de travail, mais souhaite également fédérer une communauté de géotechniciens autour de lui. Ainsi, l’objectif de l’application est également de créer un écosystème d’outils
et d’applications dédiés aux calculs géotechniques. Chaque entreprise qui le souhaite pourra proposer l’accès à ses propres outils de calculs à la communauté des utilisateurs de SoilCloud.
« De nombreuses entreprises n’externalisent pas leur expertise par manque de moyens. L’application SoilCloud leur permettra de valoriser cette expertise en dehors du périmètre de leur entreprise », indique Lucas Janodet.


DES OPPORTUNITÉS DE DÉVELOPPEMENT QUASI ILLIMITÉES


SoilCloud est en perpétuelle évolution, car les applications futures sont quasiment sans limite. Parmi les outils en cours de développement, nous pouvons citer le calcul de structure géotechnique (fondations, soutènements) ou encore les modèles géologiques 3D.

 

Aude Moutarlier
en collaboration avec Fondasol & SoilCloud


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré bleu
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web