SOLSCOPE OUVRIRA SES PORTES LES 23 ET 24 JUIN 2021 AU PARC EUREXPO DE LYON DANS LE STRICT RESPECT DU PROTOCOLE SANITAIRE.
Partager

Normalisation/ réglementation

LA NORME NF P 94-500 CONTINUE D'ÉVOLUER - <p>Michel KHATIB Président de la commission de la norme NF-P 94-500 Directeur technique et innovation Groupe Ginger</p>
09/11/2020

LA NORME NF P 94-500 CONTINUE D'ÉVOLUER


La norme NF P 94-500, qui régit le contenu et l’enchaînement des missions géotechniques, a aujourd’hui 20 ans ! Révisée en 2006 puis en 2013, elle a toujours évolué pour mieux organiser les missions d’ingénierie géotechnique entre les acteurs de la construction. L’objectif poursuivi a toujours été de tendre vers ...

La norme NF P 94-500, qui régit le contenu et l’enchaînement des missions géotechniques, a aujourd’hui 20 ans !

Révisée en 2006 puis en 2013, elle a toujours évolué pour mieux organiser les missions d’ingénierie géotechnique entre les acteurs de la construction. L’objectif poursuivi a toujours été de tendre vers une meilleure clarification des missions et vers une diminution des sinistres en géotechnique. Or, les litiges et la sinistralité dans la construction restent élevés, et la géotechnique en est une des causes principales.

 

C’est à nous, acteurs de la construction de poursuivre les actions d’amélioration. Dans cette lignée, un REX sur les pratiques de la norme a eu lieu fin 2017. Il a permis d’évaluer son efficacité ainsi que les points à faire évoluer. Une enquête systématique menée en 2018 a permis de recueillir les thèmes que les participants souhaitaient voir s’améliorer. Les travaux proprement dits sur la norme ont démarré effectivement en janvier 2020, avec un groupe de travail composé de 65 experts représentant l’ensemble des acteurs du métier. Je suis heureux d’avoir été élu pour présider cette commission de normalisation et d’animer ce groupe pour un mandat de 3 ans. Les échanges sont nombreux, denses et constructifs. Afin de structurer les nombreuses contributions, nous avons classé les sujets des débats en neuf thématiques :

  1. CONCEPTION RÉALISATION : comment adapter l’enchaînement des missions géotechniques à ce cas particulier ?
  2. MÉTHODE OBSERVATIONNELLE : comment intégrer cette méthode de conception dans l’enchaînement des missions ?
  3. VARIANTES/ADAPTATIONS : comment prendre en compte la conception et la validation des variantes ou adaptations, avant et après signature du marché de travaux ?
  4. PLURALITÉ DES ENTREPRISES : comment assurer la cohérence des missions G3, notamment dans le cas de plusieurs entreprises en lots séparés ?
  5. DIAGNOSTIC GÉOTECHNIQUE G5 : Est-ce que cette mission particulière correspond au diagnostic d’un ouvrage ; ou comprend-elle également des missions de conseil et d’assistance ponctuels ? Quel est son périmètre ?
  6. OUVRAGE SIMPLE DANS UN CONTEXTE SIMPLE : peut-on simplifier l’enchaînement des missions géotechniques dans certains cas particuliers ?
  7. ALÉAS GRAVITAIRES : comment prendre en compte les phénomènes de chutes de blocs, d’éboulements de falaises ou de coulées de boues dans les missions géotechniques ?
  8. CAS DE L’AMÉNAGEUR : quelles missions réaliser lors des différentes étapes d’aménagement de grandes zones (viabilisation, voiries, lotissements…) ?
  9. SUJETS GÉNÉRAUX D’ORGANISATION DE LA NORME : comment s’enchaînent les missions suite à toutes ces réflexions ? Comment gérer les risques et aléas ? Comment assurer une cohérence entre cette norme et les autres textes parus depuis. (Eurocodes…) ?

 

Des sujets passionnants qui ont fortement mobilisé les experts ! Chaque thème est traité par une équipe de 10 à 20 personnes environ, et animée par un pilote et un copilote. Ils sont chargés de proposer une rédaction permettant de répondre aux besoins de clarification et d’amélioration. Ces propositions de rédaction sont présentées en réunion plénière afin d’élargir les débats à l’ensemble des experts. Malgré la période de confinement qui a perturbé le planning, les échanges restent intenses et les discussions nourries. Nous ne savons pas encore à ce stade quelle sera l’étendue des travaux ni leurs conséquences sur la norme : révision ? Fascicule de documentation ? Le groupe en décidera une fois le contenu des nouveaux apports validé. Il n’en reste pas moins que les avancées sont significatives et j’espère que la bonne communication entre les différents acteurs permettra d’atteindre l’objectif de converger vers un consensus avant la fin du mandat.

 

Michel KHATIB

Président de la commission de la norme NF-P 94-500 Directeur technique et innovation Groupe Ginger


UN COMMENTAIRE
Tassona
29/01/2021
Beaucoup de courage dans cette tâche.
Qu'à la fin chaque secteur de la construction soit satisfaire.
LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré jaune
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web