Partager

Géotechnique

LES ANCRAGES TITAN ISCHEBECK DANS LES NORMES EUROPÉENNES : UN DUO GAGNANT POUR DES PROJETS ÉCONOMIQUES
01/04/2015

LES ANCRAGES TITAN ISCHEBECK DANS LES NORMES EUROPÉENNES : UN DUO GAGNANT POUR DES PROJETS ÉCONOMIQUES


Essais sur des tirants et micropieux injectés TitanIschebeck : ces tests, réalisés à l’université de Munichpour l’homologation allemande, ont validécette fissuration contrôlée du bulbe de ciment jusqu’àdes contraintes proches de la limite d’élasticité.

L’utilisation conjointe des normes européennes et de
l’homologation allemande pour les tubes d’ancrages
autoforeurs Titan Ischebeck (futur A.T.E.) permet d’éviter
tout sacrifice à la corrosion dans un grand nombre de sols, que ce soit pour les clous, les micropieux ou même les tirants d’ancrages, actifs, passifs, définitifs ou non.

Cette spécificité anticorrosion du dimensionnement de ces ancrages permet une économie importante lors de la réalisation des projets.

 

  • Les clous

 

Les clous dépendent de la norme européenne NF EN 14490. Les tubes d’acier doivent remplir tous les critères de la norme EN 10210 et posséder un allongement d’au minimum 5 % à la rupture. De par l’acier utilisé, les ancrages Titan répondent en tout point à ces exigences.
Concernant la protection contre la corrosion, l’annexe B de cette même norme stipule « qu’un coulis de ciment est considéré comme une gaine de protection imperméable dès lors que l’on peut établir que la largeur des fissures dans la masse du coulis n’excède pas 0,1 mm ».

 

  • Les micropieux


Les micropieux dépendent de la norme NF EN 14199. Pour la qualité d’acier des éléments porteurs, celle-ci permet de se référer à la norme EN 10210 et son acier S460n dont sont issus les tubes Titan.

La protection anticorrosion par simple couverture de ciment est, elle, abordée au paragraphe 7-6.
L’homologation allemande Z-34.14- 209 confirme l’enrobage de 30 mm de ce tableau jusqu’à la classe d’exposition XA2. Dans le cas de sollicitations permanentes, cette homologation réduit éventuellement la portance Rm,k selon l’épaisseur de couverture de ciment.
Pour les ancrages Titan Ischebeck, la couverture minimale de ciment est reconnue comme une protection anticorrosion simple suffisante en tant qu’ancrages permanents. Il n’y a pas besoin de prévoir des mesures de protection anticorrosion supplémentaires.

 

  • Les tirants

 

Le dimensionnement des tirants d’ancrage s’appuie sur la norme NF EN 94 282 qui, pour les aciers de
construction, renvoie à la norme NF EN 1993-5 et son annexe nationale. La clause 3.7 précise que « la référence à la norme NF EN 1537 n’est à utiliser que pour les ancrages en acier à haute résistance
avec une limite d’élasticité minimale spécifiée fy,spec supérieure à 600 N/mm2 ».
Selon cette norme 1993-5, l’acier des ancrages doit répondre aux paragraphes 3-2-1 et 3-2-2 de l’EN 1933-1-1 ce qui est le cas de l’acier S460n utilisé pour nos ancrages Titan.
Vis-à-vis du problème de protection contre la corrosion, on se réfère à la partie 4-1 de la norme NF EN 1995-5 qui autorise le coulis comme revêtement de protection.

 

  • Remarque sur la norme EN 1537

 

Quand on pense à la conception de tirants d’ancrages, on a tendance à se référer aussitôt à la norme EN 1537. Celle-ci impose une protection P2 qui est avant tout conçue pour des aciers dont la limite élastique caractéristique fy,spec est strictement supérieure à 600 MPa.
En effet, au-delà de 600 MPa, le phénomène d’augmentation de la corrosion par contrainte apparaît, ce qui rend ces aciers très vulnérables à la rouille. Or lorsque ces aciers travaillent, ils engendrent des contraintes très fortes entre l’acier et le ciment. Cela provoque des fissures très importantes et très
ouvertes. Le bulbe de ciment n’assure alors plus son rôle protecteur, la seule protection valable dans la partie scellée de l’ancrage est la gaine annelée. Cette protection appelée « P 2 » se résume en fait
à une protection simple. Grâce à la qualité d’acier S460n utilisé et au filetage spécifique dont sont
munies les barres Ischebeck, cette protection simple est réalisable sur les autoforeurs Ischebeck par un enrobage de coulis d’épaisseur suffisante. Il faut aussi rappeler que le coulis de ciment doit être choisi conformément à l’EN 206-1 et correctement dosé.

 

Aude Moutarlier
avec la société Ischebeck


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré vert
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web