Partager

Géotechnique

LES INVESTIGATIONS GÉOTECHNIQUES ET ESSAIS EN LABORATOIRE RECONNUS PAR DE NOUVELLES QUALIFICATIONS OPQIBI
01/11/2017

LES INVESTIGATIONS GÉOTECHNIQUES ET ESSAIS EN LABORATOIRE RECONNUS PAR DE NOUVELLES QUALIFICATIONS OPQIBI


Rupture éprouvette triaxial laboratoire.
Mise en place sondeuse investigations.
Appareil triaxial laboratoire.

L’ingénierie géotechnique est essentielle dans le cadre de la réalisation d’un projet de construction, quel qu’il soit. Pour aider les maîtres d’ouvrage et donneurs d’ordres à s’entourer
d’acteurs compétents dans le domaine de l’ingénierie, l’OPQIBI (organisme indépendant accrédité par le Cofrac) délivre depuis plus de 40 ans des certificats de qualification,
notamment dans le domaine de l’ingénierie géotechnique (études de projets courants en géotechnique, études de projets complexes en géotechniques, géologie, hydrogéologie, études de terrassements avec confortement, études de tunnels ou de souterrains…).

Une qualification atteste, en effet, de la compétence et du professionnalisme d’une structure (personne
morale). À ce jour, plus de 200 prestataires de toutes tailles sont qualifiés par l’OPQIBI (Organisme
professionnel de qualification de l’ingénierie bâtiment industrie) dans le domaine de l’ingénierie géotechnique.
Cependant, comme le précise très clairement la norme sur les missions géotechniques (NF P 94 500),
une bonne ingénierie géotechnique repose, en premier lieu, sur des investigations in situ et en
laboratoire, à la fois pertinentes et de qualité. Or, jusqu’à présent, aucune qualification ni aucun label ne permettait d’aider le maître d’ouvrage dans son choix d’une entreprise capable de réaliser ces investigations.
C’est ainsi que Syntec Ingénierie s’est rapproché de l’OPQIBI pour combler ce manque. Un référentiel
a été défini en collaboration avec Syntec Ingénierie et CINOV (fédération des syndicats des métiers
de la prestation intellectuelle du conseil, de l’ingénierie et du numérique). De nouvelles qualifications
OPQIBI vont donc voir le jour à compter de février 2018 :

  • 1008 : Réalisation et interprétation d’investigations géotechniques in situ,
  • 1009 : Réalisation et interprétation d’essais géotechniques en laboratoire.

Ces qualifications sont destinées aux bureaux d’études réalisant en propre ces investigations et capables de les interpréter, de les synthétiser pour aboutir à la détermination du modèle géotechnique du site. Elles permettront également de garantir une interface de qualité lorsque l’ingénierie géotechnique et les investigations sont réalisées par des structures différentes.

 

Olivier Barnoud (Geotec, pour Syntec Ingénierie)
avec la collaboration de Stéphane Mouchot (OPQIBI)
et de François Mayeux (ERG, pour Syntec Ingénierie)


UN COMMENTAIRE
Mohamed MABROUR
06/12/2020

Ingénieur en Génie civil et diplômé d'un master 2 en Développement Urbain Durable, Je me permets de vous contacter pour présenter ma candidature pour rejoindre votre entreprise. Je vous rends compte que je viens de terminer mon stage de fin d'études en VRD au sein du BET AVR.

Cordialement
LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré marron
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web