Partager

Portrait d'entreprise

TECHNO PIEUX, UNE ALTERNATIVE ÉCOLOGIQUE AUX FONDATIONS BÉTON  - <p>Séduit par le concept canadien, Yves de Franssu a importé la solution Techno Pieux en France en 2006.</p>
13/12/2021

TECHNO PIEUX, UNE ALTERNATIVE ÉCOLOGIQUE AUX FONDATIONS BÉTON


Les principaux chantiers de Techno Pieux France sont essentiellement des fondations pour les résidences de particuliers.

Importée du Québec, Techno Pieux offre une solution alternative aux traditionnelles fondations en béton avec des pieux vissés. Adaptable au plus grand nombre de projets, il s’agit d’une alternative qui permet de gagner en temps, mais aussi de réduire l’empreinte carbone.

Après une longue expérience dans les maisons ossatures bois, Yves de Franssu, ingénieur de formation, souhaite donner un tournant à sa carrière et trouver des solutions alternatives aux fondations béton. Au cours de ses recherches, il découvre la solution québécoise Techno  Pieux : des pieux en acier vissés dans le sol. Séduit, il part à la rencontre de l’entreprise au Canada et, quelques mois après, en 2006, Techno Pieux France est lancé. Il gère au départ une concession, puis grâce à son succès prend la responsabilité du développement du réseau en France, puis en Europe pour la marque. «Cette solution est de plus en plus répandue dans le monde entier. Il existe aujourd’hui 150 concessions, dont 32 en France métropolitaine et Outre-Mer», indique Yves de Franssu, responsable France et Europe.

Les pieux vissés présentent différents avantages et permettent de réduire l’empreinte environnementale des fondations. «C’est une solution qui a fait ses preuves, notamment en Amérique du Nord, et en France ces dernières années», poursuit-il. La qualité de l’acier employé est l’une de ses forces. En effet, chaque pieu est fabriqué dans un acier structurel selon les normes et sa conception permet une exploitation maximale des capacités du sol. Par ailleurs, les pieux peuvent faire l’objet de protection contre la corrosion par une galvanisation à chaud ou par un système de protection cathodique installée en même temps que les pieux.

 

UNE SOLUTION QUI S’ADAPTE AUX DIFFÉRENTS TERRAINS

 

L’un des atouts du Techno Pieux, c’est que le pieu peut être mis en place dans presque tous les terrains. «Seule la roche lui résiste, car nous ne “forons” pas, au sens propre du terme», explique Yves de Franssu. En effet, il fonctionne comme une grande vis qui est installée dans le sol avec une machine spécialisée jusqu’à atteindre le sol qui permet d’obtenir la portance voulue selon la structure. «Nous vissons tant que le sol recherché n’est pas atteint, nous n’avons pas de limite ; toutefois, nous descendons rarement en dessous des 20 m.»

«Selon le projet, nous allons sélectionner le type de pieu adéquat. Il se décline en deux dimensions de tube selon la charge à reprendre, et nous allons aussi adapter l’hélice en fonction du type de sol.» En effet, plus le sol est argileux ou limoneux, plus l’hélice sera large, tandis que si le sol est composé plutôt de graves, l’entreprise sélectionnera alors une hélice plus étroite.

 

LES MACHINES DÉDIÉES

 

Pour mettre en œuvre ses pieux, Techno Pieux France dispose de plusieurs machines conçues et fabriquées par le service ingénierie mécanique au Canada. «Nous avons ainsi une R2D. Il s’agit de la plus petite machine de la gamme. Elle peut installer des pieux capables de supporter 12  t de charge partout grâce à son faible encombrement. Ensuite, nous avons la EM-2, qui succède à la EM-1. Celle-ci répond aux dernières normes environnementales. Par ailleurs, son système hydraulique a été simplifié ce qui lui confère encore plus de puissance. Elle peut installer des pieux capables de supporter jusqu’à 15  t», détaille Yves de Franssu. Enfin, l’entreprise a également une ET-1. Il s’agit d’un modèle lourd pour les projets industriels. «Toutefois, elle nous sert peu, car ce n’est pas notre cœur de métier.»

 

L’HABITAT, PRINCIPAL INTÉRESSÉ

 

Cette solution s’adresse tant aux fondations résidentielles qu’aux fondations touristiques, mais aussi maritimes, ou encore pour des reprises en sous-œuvre. Dans ce cas-là, Techno  Pieux a développé des systèmes de support avec tiges d’armature pour l’utilisation des pieux avec les fondations de béton. Et, pour les patios et terrasses, des ancrages standards à hauteur réglable pour supporter les poutres sont disponibles. Tout cela permet de pouvoir répondre à un maximum de projets.

Cependant, la majorité des projets sur lesquels travaille Techno Pieux France sont des maisons individuelles, ainsi que l’explique le responsable France : «L’habitat représente environ 60  % de notre activité. Ensuite, 20 % de nos projets concernent les hangars, les toitures de terrain de sport ou encore le photovoltaïque. Nous réalisons également 15 % de modulaire. Enfin, les 5 % restants sont assez divers,  comme des panneaux publicitaires ou des lampadaires. En réalité, nous n’avons aucune limite. Tous les projets sont réalisables. Le bureau d’études va étudier le dimensionnement des pieux, la taille de l’hélice et le nombre de pieux que nous allons mettre en œuvre selon les caractéristiques du terrain et l’ouvrage à accueillir, mais nous ne sommes pas limités.» Et l’intérêt pour ces différents projets provient notamment de la rapidité d’exécution. «Grâce à notre réseau de concessionnaires, nous sommes au plus proche des clients. De plus, la mise en œuvre est rapide. Aussi, nous pouvons visser les pieux sous 2 à 3 semaines au maximum. C’est bien plus rapide que des fondations en béton, et nous n’avons aucune contrainte météorologique».

 

DES FONDATIONS DÉMONTABLES

 

Et, en outre, contrairement à des fondations en béton, les pieux vissés sont démontables. «C’est pour cela, notamment, que nous avons été retenus pour les bureaux provisoires du Sénat», poursuit Yves de Franssu. En effet, il a suffi de retirer quelques pavés dans la cour pour visser les pieux sur lesquels reposent les bâtiments provisoires, et, une fois que les travaux seront achevés, les pieux pourront être dévissés et les pavés remis en place sans que rien ne soit altéré.

Par ailleurs, l’empreinte environnementale de cette solution est également intéressante. Elle est très faible pour la mise en place des pieux, ne nécessite pas de camions béton sur la route, de déblais à évacuer, ni d’injection de béton dans le sol. Par ailleurs, ceux-ci sont en acier, ce qui n’altère pas le sol.

Et, pour réduire encore l’impact sur l’environnement et gagner encore en efficacité en termes de délai, Techno Pieux France a pour projet de construire une usine pour fabriquer les pieux en France. «Pour le moment, nous recevons les éléments depuis le Canada, et nous les assemblons en France, mais d’ici 6 à 8 mois environ, nous pourrons assurer la production complète nous-même. Cela évitera les coûts et l’impact environnemental liés au transport», se réjouit Yves de Franssu qui souhaite également poursuivre le développement du réseau en France et en Europe durant les prochaines années.

 

Maylis Roizard


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré rouge
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

6000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 500

 

 

PARTICIPANTS

3000

 

 

 

© 2016-2022 Solscope