Partager

Portrait d'entreprise

ALT'ANCRE, C'EST LE SAVOIR-FAIRE EN MATIÈRE D'ANCRAGE AU SOL - <p>Les fondations du chantier de Colmar.</p>
19/04/2018

ALT'ANCRE, C'EST LE SAVOIR-FAIRE EN MATIÈRE D'ANCRAGE AU SOL


Modulaire2 étages.
À Paris, l’extension de Roland-Garros côté stade Jean-Bouin.Modulaire2 étages.Les fondations de la patinoire de Reims.
Les fondations de la patinoire de Reims.

Spécialisée dès sa création en 2013 dans les fondations superficielles à semi-profondes,
puis, au fil du temps, dans les ancrages innovants au sol, Alt’Ancre est aujourd’hui une structure
lyonnaise de huit personnes (ingénieurs de dimensionnement, ingénieurs-concepteurs de
solutions techniques, conducteurs de travaux et techniciens de production) capable de proposer des solutions adaptées à moindre coût, dans le respect de l’environnement et en jouant la carte de « l’ancrage écologique ».

Enjeu essentiel de la construction dans le bâtiment, les fondations, qu’elles soient superficielles et/ou profondes, représentent un budget important pour une entreprise en charge de mettre en oeuvre cette phase. Face à ce paramètre et reconnue pour ses compétences dans le domaine des ancrages innovants au sol pour les ouvrages légers (charpente aluminium, bois, métal), les équipements de chantier (barrières, potelets), le mobilier urbain (totems, arceaux à vélos, etc.), sans oublier le haubanage de pylônes électriques ou de bases nautiques, la société Alt’Ancre propose de nombreuses solutions économiques, rapides à mettre en oeuvre et écologiques qui permettent de considérablement limiter les terrassements et les quantités de béton.

 

À LA POINTE DE L’INNOVATION

 

Pour répondre aux demandes de plus en plus spécifiques de ses clients, les ingénieurs et toute l’équipe de production de chez Alt’Ancre planchent constamment sur des solutions complémentaires telles que les techniques d‘ancrage. Parallèlement, l’entreprise, fort bien implantée sur le territoire français, et qui intervient désormais en Belgique et en Suisse, a acquis un savoir-faire dans la mise en oeuvre afin de répondre à toutes les problématiques liées à la géotechnique.
Tout en développant son activité première autour des ancres actives (ancrage permettant de reprendre des efforts de traction), des pieux vissés (vis métallique tubulaire en acier galvanisé à chaud de forme conique munie d’un filetage extérieur hélicoïdal soudé), des pieux battus en fonte ductile (la fonte à graphite sphéroïdal est un matériau 100 % recyclé contribuant efficacement à la revalorisation des déchets d’alliage ferreux et à la préservation des ressources mondiales naturelles), des pieux forés traditionnels, et des travaux de fondations superficielles et VRD, l’entreprise rhodanienne engage des partenariats avec des sociétés spécialisées dans diverses techniques d’ancrage afin de proposer des solutions personnalisées et optimisées.
D’ailleurs, parmi les chantiers références d’Alt’Ancre, on retiendra la fondation par ancres actives avec du béton modulaire sur toute la partie de la charpente en aluminium de la patinoire de Reims (2014), mais également, à Paris, l’extension béton du stade Roland-Garros côté stade Jean-Bouin (2015-2016), et récemment, à Colmar, le bâtiment (charpente métallique de 18 m de haut) de la salle d’escalade avec des fondations en pieux battus.

 

ALT’ERNATIF ANCRAGE, LA DIVISION R&D DE CHEZ ALT’ANCRE
« Alt’ernatif Ancrage au sein de la division R&D a été créée car nous avons la volonté de faire évoluer
les fondations, notamment dans le domaine des fondations légères, en proposant aux maîtres
d’ouvrage, maîtres d’oeuvre et aux bureaux d’études en charge des projets des sols des solutions techniques adaptées et optimisées », explique François Chevalier, fondateur et directeur.
Par exemple, l’entreprise planche depuis quelque temps sur un système d’ancrage écologique non corrosif incluant une option de contrôle du déplacement. Dans ce cas, les parois principales de l’ancrage modulaire sont conçues de façon à être réalisables avec un matériau issu du recyclage de nos déchets plastiques collectés. Cette performance technique va permettre de classer le produit dans la catégorie « Éco-conception de produit innovant ». D’ailleurs, pour cette innovation, Alt’Ancre est accompagnée de l’Ademe et de BPI.

 

LE RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT
Soucieux des aspects environnementaux, Alt’Ancre met tout en oeuvre pour que les matériaux et les techniques employés soient en adéquation avec les directives imposées par la COP 21, des atouts reconnus et appréciés par les clients présents sur les marchés publics, comme le souligne
François Chevalier : « Nos systèmes de fondations permettent à nos clients de se démarquer et de
remporter les appels d’offres ».
Alt’Ancre accompagne également les différents acteurs de la construction dans la démarche de l’éco-conception qui englobe la réduction du bilan carbone des constructions. Il faut savoir que le coût de la matière première est 25 % plus faible que l’équivalent en matière polymère issue des produits fossiles (pétrole brut). Tout cela en évitant la consommation de produits issus des ressources naturelles de la planète.

 

ALT’ANCRE S’ORIENTE VERS DEUX AXES
Pour le directeur d’Alt’Ancre, l’avenir passe par le développement en direction de 2 axes : « Tout d’abord, nous souhaitons être plus efficaces en optimisation de solutions techniques, mais également innover dans le développement de nouveaux systèmes d’ancrage mieux adaptés aux contraintes, et pour cela nous travaillons avec la SNCF et RTE sur des problématiques particulières. »
Un secteur qui évolue à la vitesse grand V comme le souligne
François Chevalier : « Notre métierbse situe entre le maçon et l’entreprise de fondations spéciales, seulement notre plus- value est l’optimisation des coûts, sachant que notre entreprise dimensionne, fournit et installe ses solutions techniques. »

 


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré jaune
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

6000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 500

 

 

PARTICIPANTS

3000

 

 

 

© 2016-2022 Solscope