Partager

Portrait d'entreprise

CIP : ÉTUDIER, CONSTRUIRE ET RÉPARER, UNE SOLUTION À TOUTES LES DEMANDES
01/11/2016

CIP : ÉTUDIER, CONSTRUIRE ET RÉPARER, UNE SOLUTION À TOUTES LES DEMANDES


Malaxeur
Cage immatérielle
Pegase 36.

La synergie des deux entités (Milhyroux et CIP) permet de proposer des solutions clés en main,intégrant de l’étude, de l’usinage, de la chaudronnerie, ainsi que de l’installation hydraulique et électrique.Depuis une dizaine d’années, CIP s’est spécialisée dans la fourniture et la maintenance de matériel deforage et d’injection ainsi que dans ...

La synergie des deux entités (Milhyroux et CIP) permet de proposer des solutions clés en main,
intégrant de l’étude, de l’usinage, de la chaudronnerie, ainsi que de l’installation hydraulique et électrique.
Depuis une dizaine d’années, CIP s’est spécialisée dans la fourniture et la maintenance de matériel de
forage et d’injection ainsi que dans la conception et la construction de foreuses sur mesure.
Comptant 16 salariés, CIP s’appuie sur trois domaines : le bureau d’études (2 ingénieurs), l’atelier
de chaudronnerie (7 chaudronniers) et l’atelier de maintenance hydraulique et électrotechnique (5 techniciens).

 

EXPERTE EN MAINTENANCE

 

CIP suit depuis quelques années le parc machines de plusieurs sociétés de forage et injection telles que Microsol.
« Nous réalisons l’entretien régulier, ainsi que les grosses réparations et modifications demandées par nos clients, dans des délais de plus en plus serrés », nous explique Maxime Fernandez, le directeur adjoint de CIP, et fils du dirigeant. En effet, avec l’usage intensif des machines sur chantiers, celles-ci sont soumises à rude épreuve. Foreuses, sondeuses, malaxeurs, turbomalaxeurs, pompes et centrales d’injection sont les principales machines que l’on retrouve dans le parc de la société pamfolienne.

 

MISE EN CONFORMITÉ DES SONDEUSES

 

CIP a développé une gamme de cage de protection matérielle et immatérielle suite à la mise en place
de la norme EN 16228. La société seine-et-marnaise a su s’adapter rapidement à la diversité des modèles actuels du marché. En effet, elle propose la réalisation et l’installation de la cage de protection propre à chaque machine, quels que soient le modèle et l’année de la foreuse. Sa force, au quotidien, est de savoir s’adapter en fonction des besoins de ses clients : cage matérielle ou immatérielle, budgets, délais d’immobilisation de la machine (ne devant pas dépasser trois à quatre semaines en atelier). L’innovation et la recherche de qualité ont incité la direction à développer l’installation de la cage dématérialisée pour satisfaire une clientèle en recherche de productivité.

 

INNOVATION ET PARTENARIAT


En collaboration avec la société Unisol, CIP a su se mobiliser pour proposer une gamme de cages
dématérialisées avec l’obligation de maintenir un tarif compétitif.
Ainsi, la cage dématérialisée se présente sous forme d’une cage « traditionnelle » dont la porte a été
remplacée par des barrières faisant office d’émetteur-récepteur.

Cette évolution est une réelle avancée sur un marché où CIP tire son épingle du jeu. « Nos prix attractifs captent une clientèle visant à optimiser leurs marges, fer de lance de toute entreprise », précise Maxime Fernandez. La mise en place de cette norme a « boosté » l’activité de CIP, permettant ainsi de proposer la maintenance afférente.

 

FABRICANT DE MACHINES SPÉCIALES

 

Grâce à son savoir-faire, CIP a été amenée à présenter une gamme de produits tels que le BRT et la foreuse (PEGASE 36), dont elle maîtrise la chaîne de production (en interne).
L’atout des produits CIP est le « Made in France » avec l’objectif constant de se démarquer de la concurrence de par la qualité des matériaux utilisés, et la personnalisation du produit (dimensions, fournitures, consommables). En effet, cette foreuse-sondeuse, PEGASE 36, avec un poids de 1,9 tonne pour 40 kWh, se distingue grâce à son faible encombrement : un rapport poids-puissance recherché par les utilisateurs. Les paramètres de la machine sont personnalisables à souhait selon les besoins : tête Eurodrill, longueur de mât, couleur. « Notre challenge est de développer la PEGASE 36 sur tout le territoire, mais aussi en dehors de nos frontières », conclut Maxime Fernandez.

 

LES GRANDES RÉALISATIONS

 

De la conception à la fabrication, l’équipe de chaudronniers hautement qualifiée est capable de réaliser les pièces les plus complexes, de quelques kilos à plusieurs dizaines de tonnes. La capacité de CIP en équipement et parc machines permet d’obtenir un résultat complet sans sous-traitance, maîtrisant ainsi délais et budget de fabrication.
CIP est capable ainsi de concevoir tout ensemble chaudronné et mécano-soudé incluant l’usinage. Parmi leurs clients, on trouve les acteurs du Grand Paris.

 

Aude Moutarlier
en collaboration avec
Maxime Fernandez
Directeur adjoint de CIP


LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez cliquer sur le carré rouge
Cette vérification a pour but
de bloquer les robots diffuseurs de spam.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires


Conformément à la loi « RGPD », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : cuvillier@rpi.fr

GÉOTECHNIQUE                   FORAGE                   FONDATIONS                   FORAGE D'EAU                   ESSAIS

 

 

 

M² EXPOSITION INTÉRIEURE

5000

 

 

EXPOSANTS

153

 

 

M² EXPOSITION EXTÉRIEURE

1 300

 

 

PARTICIPANTS

2600

 

 

 

© 2016-2021 Solscope
Réalisation : Jordel Médias Agence Web